Le 31/10/2008

Subventions 2007 pour les syndicats de la fonction publique

Arrêté du 5 juillet 2007, paru au J.O. 162 du 14 juillet 2007. Texte n° 43. Arrêté fixant le montant de la subvention versée aux organisations syndicales représentatives de fonctionnaires de l’État. Subvention annuelle pour les syndicats de la fonction publique : – 363 034,50 € pour l’Union des fédérations CFDT des fonctions publiques (UFFA-CFDT) […]

Arrêté du 5 juillet 2007, paru au J.O. 162 du 14 juillet 2007. Texte n° 43.

Arrêté fixant le montant de la versée aux organisations syndicales représentatives de fonctionnaires de l’État.

Subvention annuelle pour les syndicats de la :

363 034,50 € pour l’Union des fédérations CFDT des fonctions publiques (UFFA-CFDT)

363 034,50 € pour l’Union générale des fédérations de fonctionnaires UGFF-CGT

363 034,50 € pour l’Union interfédérale des agents de la fonction publique (UIFP-FO)

363 034,50 € pour la Fédération syndicale unitaire ( FSU)

363 034,50 € pour l’UNSA-Fonctionnaires

181 517,25 € pour l’Union Fédérale des cadres des fonctions publiques (CGC)

181 517,25 € pour la Fédération Générale CFTC des syndicats chrétiens de fonctionnaires, agents de l’État et assimilés (FGF-CFTC)

181 517,25 € pour l’Union syndicale Solidaires Fonctions publiques et assimilés.

TOTAL : 2 359 724,25 € de annuelles.

À l’heure où l’on parle de réduction des dépenses publiques !

À ces subventions s’ajoutent les heures de décharge syndicale. Ainsi le paie très cher pour le travail souvent contre-productif des syndicats de la fonction publique.

Source : Le Journal officiel de la République française

Publié par Observateur le 31/10/08

Print Friendly

Articles relatifs


  • Par THOMAS, le 17/04/2010

    allons nous subir encore lontemps ces subventions aux syndicats – s’ils n’ont pas assez de cotisants cex que sans doute les salariés ne se reconnaissent pas dans leurs activités subversives et néfastes pour la société.
    Un syndicat qui ne vit pas de ses cotisations est en faillite alors qu’il soit liquidé.
    arretons de d’obliger des personnes à cotiser à des syndicats^par le biais de subventions alors qu’elles ne VEULENT pas adhérer.

    Par CHERRIER, le 12/07/2010

    Les Syndicats professionnels de la fonction publique(déclarés à la Prefecture) doivent percevoir leurs ressources par le biais des cotisations et des dons de leurs adherents.
    Certaines centrales syndicales sont immensement riches et détiennent d’énormes patrimoines mobiliers et immobiliers.Comme l’Etat leur verse des subventions colossales on pourrait considérer qu’il s’agit bien d’un detournement de fonds de l’argent public…

    Par CHER, le 14/07/2010

    Que l’Etat cesse de distribuer genereusement des subventions aux Federations syndicales qui ne représentent que 8% environ des salariés et bloquent la totalité de la France en cas de grève. Cet argent pourrait être utilisé pour renflouer les caisses de la Sécurité Sociale.

    Poster votre réaction

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *