Le 03/11/2008

45 millions d’euros de subventions pour le futur Grand Stade du LOSC

Le conseil régional participera au financement du futur Grand Stade au côté de la communauté urbaine de Lille. Il a adopté le principe d’une subvention de 45 millions d’euros. Seuls les écologistes ont voté contre. Martine Aubry a pu signer le contrat de partenariat public-privé avec le groupe Eiffage pour la construction du futur Grand […]

Le régional participera au financement du futur Grand Stade au côté de la communauté urbaine de Lille. Il a adopté le principe d’une de 45 millions d’euros. Seuls les écologistes ont voté contre.

Martine Aubry a pu signer le contrat de partenariat public-privé avec le groupe Eiffage pour la construction du futur Grand Stade prévu à Villeneuve-d’Ascq. Quelques heures plus tôt, dans un débat de trois heures placé sous la pression du calendrier, une large majorité du conseil régional a finalement décidé de subventionner cet équipement. Sans ce coup de pouce de 45 millions d’euros (sur un coût total estimé à 282 millions d’euros hors taxe), la présidente de la communauté urbaine a confié qu’elle n’aurait pas signé le dossier avec le géant du BTP. C’est donc une étape importante, mais pas encore définitive ni décisive, qui a été franchie hier.

Triple détente

Dans l’hémicycle du conseil régional, on a, avec quelques nuances, « refait le match » déjà joué en communauté urbaine de Lille.
Le principe d’une subvention de 45 millions d’euros versée en trois tranches annuelles de 15 millions a été adopté par 60 voix « pour » (PS et PC), 9 « contre » (les Verts) et 35 abstentions (l’UMP et le FN).

Le futur Grand Stade décroche une subvention à triple détente : 15 millions en tant que (comme pour ceux de Valenciennes ou Calais), 15 autres millions comme équipement « » et 15 derniers millions comme équipement polyvalent susceptible d’accueillir de grands événements festifs et culturels.
Bernard Roman, le vice-président (PS) aux finances, relativise d’ailleurs le montant de l’aide en rappelant qu’elle ne pèse pour la Région que 3 % dans un annuel d’investissement de 600 millions d’euros. Quant au vice-président (PS) chargé des sports, Wulfran Despicht, il se fait franchement lyrique en évoquant un « Louvre du ».

Cet enthousiasme n’est pas partagé sur tous les bancs. Le vote favorable du groupe communiste est assorti de quelques réserves. Alain Bruneel indique qu’il aurait préféré une localisation à Lesquin.
Comme à la communauté urbaine, les Verts prennent leurs distances en votant contre cette subvention. Pour leur porte-parole Jean-François Caron, le futur stade est au mauvais endroit, il est aussi surdimensionné et doté d’un montage financier inquiétant. Aux 50 000 places annoncées à Villeneuve-d’Ascq, les écologistes auraient préféré une jauge à 40 000 et une localisation à Lille Sud.

Lille Sud ? L’idée n’était pas pour déplaire à Françoise Hostalier (UMP) qui s’interroge également sur les incertitudes dans le montage financier. Si le groupe UMP fait au final le choix de l’abstention, c’est qu’il a obtenu, indique son président Dominique Riquet, un engagement de modération fiscale. Dans les futurs budgets de la Région, la pression fiscale ne devrait pas évoluer plus fortement que l’inflation


Quelle part d’État ?

Deux élus n’ont pas suivi leur groupe politique. Henri Segard (UMP) a voté « pour » et Rudy Ellegest (apparenté PS) s’est abstenu.

En prologue au vote, Martine Aubry a défendu les atouts d’un équipement dont l’innovation est la carte maîtresse. Avec son toit ouvrant, sa pelouse rétractable, sa jauge allant de 6 000 à 50 000 places, sa « boîte à spectacles » escamotée sous le terrain, l’équipement tient à la fois du Grand Stade, du Palais des sports, du Zénith, du Dôme, de l’Arena… Tout cela a un coût. Pour la communauté urbaine, l’addition prendra la forme d’une redevance annuelle de l’ordre de 10 millions d’euros pendant trente et un ans. Et à côté des 45 millions d’euros de la Région, Martine Aubry table sur une participation de l’État de 43 millions. Sinon la note sera plus lourde.

Vu sur la voix du nord

Publié par Rédaction le 3/11/08

Print Friendly

Articles relatifs


Par célestin, le 07/11/2008

On a vu les Socialistes ,Noêl JOSEPHE ,Pierre MAUROY financer,avec les finances publiques,les Hôpitaux catholiques (1) de LOMME au Grand But (St philoibert) et à lille,StVincent ……
qu’en pensez-vous ?

(1) c’est à dire des usines à fric.-

Par DELAVAY, le 12/11/2008

Quand on voit le fric que les clubs de foot mettent pour acquérir des joueurs, je pense qu’ils en ont assez pour financer leurs infrastructures, sans que ce soit encore le contribuable Lambda qui paye encore l’addition. D’autant plus que, personnellement je me fout du foot !

Par Wuyts, le 13/11/2008

Personnellement le foot ne m’intéresse pas mais je suis persuadé qu’il ne faut pas oublier les jeunes et autres amateurs dont le sport est souvent la seule distraction, en plus c’est saint.
Maintenant il faudrait que tout club qui emploie des pros (hors de prix) soit structurer en société commerciale, déclare ses résultats (les vrais) et publie sa comptabilité (la vraie) ce qui serait un bon début pour assujettir tout ce petit monde à l’impôt. Chaque club devrait louer le stade qu’il utilise et ne pas percevoir de subvention à cet effet. Pour gagner de l’argent, il faut des résultats qui seront appréciés par les adhérents et surtout les actionnaires via la Bourse.
Regardez nos voisins britanniques, il y a quelques bons exemples à prendre pour le foot.

Par thomas yannic'k, le 13/11/2008

quand donc va-t-on arrêter ces folles subventions – un club veut un stade ? qu’il fasse l’emprunt sans que nous ayons à y participer .
qu’ils paient un peu moins leurs « vedettes »et leurs dirigeants -est-il bien normal de payer un joueur de foot 30.000 euros par mois ?????
a 35 ans ils fera comme tout le monde il travaillera.

Par thomas yannic'k, le 13/11/2008

n’est ce pas cette même aubry qui recemment disait « continuons à incarner la responsabilité dans l’utilisation de l’argent public….. »
Tous les gens du nord apprécieront cette déclaration qui en fait sourire bien d’autres

Par gery caupin, le 07/02/2009

Toute cette affaire est lamentable pour Lille et surtout la region NPDC,dont l’etat de crise economique va s’aggraver avec la crise mondiale.
Personne ne veut faire le lien logique entre le stade et la 3eme gare TGV,extraordinaire chance pour Lille et sa region,avec le passage ineluctable des rames AGV(360km/h)en 2012.
Les gares de Lille Flandres(cul de sac)et Lille Europe(Compressée dans le beton)ne pourront pas retenir les nouveaux AGV filant vers l’europe du nord(Amsterdam,Bruxelles,Cologne).
Pourtant un arret de 3minutes en double quai(montée/descente des passagers des 2 cotés)placerait Lille comme le 1er « HUB » europeen sans aucune contestation possible.
Les urbanistes ,apres etude des cartes,savent qu’il n’y a qu’un seul endroit qui permette de rassembler toutes les conditions requises pour justifier cet arret AGV:
1.Distance de 15km max de Lille-centre,2.Ligne droite de 2KM,3.Proximité d’un aeroport international(lesquin),4.Immediate proximité d’une autoroute(A1).5.Immediate proximité d’une ligne « classique » sncf(La ligne lille-Douai).
6.Immediate proximité d’un vrai gisement foncier de 100ha minimum(contre 27ha à Lezennes).7.Zone de chalandise tout azimuth(NSOE) de 2Millions d’habitants,accessible des 2 departements NPDC(Lens-Bethune-Douai).8;Liaisons tramtrain partant de cette gare TGV3.9.Liaison immediate avec des Bureaux-Commerces-loisirs-Hotels-Conference-Salons-expos.10.Disponibilité de parkings de delestage pour ce Hub regional.
Il n’y a qu’un seul espace qui reponde a ces 10 conditions,ce sont les 150 Ha de champs situés au sud de Seclin.(pres du village de Wattiessart et proche de Phalempin).Tout le monde serait gagnant et le nouveau stade servirait d’investissement pilote entrainant derriere lui les autres investissements financés a 100% par le privé.
Mais voila,cet emplacement ne plait pas à titine qui veut tout garder pour elle et sa communauté LMCU:En effet,le sud de seclin profiterait aussi aux villes(socialistes) du PDC.heureusement,que les elus PS de ces villes n’ont pas encore compris l’enjeu du dossier.
En donnant la priorité des priorités aux transports collectifs durables autour de Lille,on resoud 2 autres PB en meme temps;Le PB du logement et le PB du travail .les reaux de transot vous permettent de trouver du travail sur une zone elargie(adequation entre votre profil et le poste) et un logement moins cher,dans un rayon de 30mn.

Par RENÉ, le 11/03/2010

ATTENTION ! Il faut rappelé que les club Français ont des subvention car leurs stade appartienne a la mairie et pas au club comme dans les grand championnat comme la Premier League Anglaise.En France les villes utilise donc ces stade pour diverse activité, en Angleterre non, les stade de foot ne sont utilisé que pour le foot ou ils peuvent être prêté (pas gratuitement) pour des club d’autre sport comme le rugby.

En bref la ville donne des subvention au club parce qu’il possède leurs Stade, croyais moi que beaucoup de stade aurait était rénové bien plus tôt si il n’avait pas a être géré par la mairie.

  • Poster votre réaction

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *