Le 26/02/2009

ONG : des organisations humanitaires qui ne rendent pas de comptes

Les ONG ne rendent pas de comptes. « Le Baromètre de transparence des Organisations Non-Gouvernementales » (ONG) de la Fondation Prometheus évalue plus de 90 ONG. Ces ONG recoivent des subventions de la Commission européenne et du ministère des Affaires étrangères ou qui ont participé au Grenelle de l’environnement et à l’élaboration de normes communautaires. Tribune de […]

Les ne rendent pas de comptes. « Le Baromètre de des Organisations Non-Gouvernementales » (ONG) de la Fonbernard_carayon_ong_transparence_associations_fondations_argent_contribuablesdation Prometheus évalue plus de 90 ONG.

Ces ONG recoivent des subventions de la Commission européenne et du ministère des Affaires étrangères ou qui ont participé au Grenelle de l’environnement et à l’élaboration de normes communautaires.

Tribune de , député (UMP) du , président de la Fondation Prometheus.

ONG : UNE SI RARE TRANSPARENCE

« Les , sous couvert d’un statut d’ ou de , sont devenues, au cours des trente dernières années, des acteurs importants de la mondialisation, à côté des États et des organisations internationales, des think tanks, des multinationales et des fonds (spéculatifs, souverains).

Nées de l’engagement humanitaire, comme et Médecins sans frontières, les ONG incarnent, à travers les causes environnementales, éthiques et “droitdelhommistes”, la bonne conscience mondiale ou le bien commun exprimé par la société civile, selon le regard que l’on porte sur ces combats.

Certaines ONG, comme , () et , pèsent dans des débats où se jouent l’indépendance de notre pays et la compétitivité de nos entreprises stratégiques. Greenpeace, en 1985 et 1995, a tenté de démolir l’image de la stratégie nucléaire française, militaire et civile.

TI lutte légitimement contre la corruption dans la vie des affaires. Mais son “indice de perception de la corruption” s’appuie sur des sondages dont nul ne connaît la composition du panel… Sur la base de cette liste, véritable mise en accusation des États, l’ONG fait une offre de services moyennant rémunération… TI vit ainsi de “conseils” prodigués à des gouvernements montrés du doigt, mais l’organisation, financée essentiellement par des industries pétrolières et aéronautiques américaines, n’a jamais dénoncé les contournements par ces mêmes entreprises de la convention de l’OCDE contre la corruption… La France, mal notée, figure en vingt-troisième position, derrière… deux paradis fiscaux : Sainte-Lucie et la Barbade!

Quant à Trace International, elle fournit des intermédiaires “éthiques”aux entreprises pour leurs relations d’affaires internationales: l’ONG, fondée par des dirigeants de ,se donne ainsi le droit de “tamponner” la vertu de ses entreprises clientes et de “blacklister”celles qui n’ont pas accepté de lui confier leurs stratégies commerciales…

Le poids des ONG est devenu considérable : elles sont nombreuses (40 000), riches (2000 milliards de dollars) et influentes. C’est ainsi qu’est née l’idée d’un baromètre de transparence, élaboré par une fondation qui s’est soumise au principe de l’intérêt général (www.fondation-prometheus.org).

Ce baromètre évalue près de cent ONG sélectionnées pour leur capacité à capter des subventions publiques et-ou à participer à l’élaboration de la décision publique. Parmi celles-ci, des ONG militant pour la protection de l’environnement et la biodiversité, l’aide médicale et l’amélioration des conditions de santé, l’éthique et la transparence des affaires.

Leur transparence a été évaluée à l’aune de leur fonctionnement financier et de leur gouvernance.

La Croix-Rouge et Médecins du monde obtiennent d’excellentes notes (respectivement 9 et 10/10), à la différence de (1), de la (1), d’ de (0), d’Attac (4) ou de France Libertés de Danielle Mitterrand (4).

Loin d’être “dangereux”, comme le prétend une “ONGiste”de Libération ( dans «ONG: un dangereux baromètre », sur son blog Six pieds sur Terre), ce baromètre est un outil éthique et démocratique: les citoyens, grâce à Internet, doivent être en mesure d’adhérer à ces ONG en toute confiance et de savoir, par exemple, que Greenpeace, dont la moitié du conseil d’administration nomme la seconde moitié, « n’appartient pas à ses adhérents », comme le souligne cyniquement son directeur général (l’Expansion, février 2009).

Les ONG vertueuses doivent être encouragées; celles qui ne le sont pas doivent être dénoncées, comme doivent être stigmatisées les mauvaises pratiques des États qui n’ont pas signé – ou qui contournent – la convention de l’OCDE de lutte contre la corruption.

Pourquoi la France ne proposerait-elle pas à la Commission européenne un label d’agrément aux ONG candidates à l’ des contribuables? »

Source : Valeurs actuelles du 19 février 2009

Publié par Observateur le 26/02/09

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs


  • Par korelys, le 21/07/2010

    Que vient faire Greenpeace dans un article consacré aux subventions ?? Greenpeace refuse les subventions publiques et les contributions d’entreprises et est financée à 100% par les dons de ses adhérents-donateurs. Cette indépendance politique et financière assure à Greenpeace une liberté totale d’expression et d’action en tout lieu et en toute circonstance. C’est peut-être ce qui déplait à M. Carayon.

    Par Vb, le 20/05/2012

    Lit le texte au lieu de réagir sur un nom ou un mot

    Par Vb, le 20/05/2012

    La paix verte à participer pleinement au décisions prisent lors du grenelle pour l’environnement et il donc normal qu’ils soient exemplaire. Ce qui n’est pas le cas.

    Je précise que si il n’étaient pas financés par des entreprises douteuses elle donnerait ces compte de beau coeur.

    Désolé de korelys mais il temps d’ouvrir les yeux. Renseigne toi sur l’histoire tonassociation et tu verra qu’il y a du soucis à ce faire.

    Par Zygomar, le 01/04/2014

    Les ONG ne rendent pas de comptes.

    ===> Charité bien ordonnée commence par soi-même non?

    Poster votre réaction

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.