Le 06/02/2009

Rama Yade de retour à Colombes

Réapparition durable au conseil municipal ou stratégie de communication pour se rabibocher avec le président ? La secrétaire d’Etat n’a fait aucun commentaire… Une conseillere municipale qui participe au conseil municipal… Exceptionnel ? Oui, lorsqu’il s’agit de Rama Yade. Jusqu’ici, la secrétaire d’Etat aux Droits de l’homme et conseillère municipale d’opposition à la mairie de […]

Réapparition durable au ou stratégie de communication pour se rabibocher avec le président ? La secrétaire d’Etat n’a fait aucun commentaire…

sarkozy-ump-finances-ville-sarko-conseil-municipal-finance-subventions-associations-subvention-association-secours-populaire-rama-yade-restos-du-coeur-parisUne conseillere municipale qui participe au conseil municipal… Exceptionnel ? Oui, lorsqu’il s’agit de Rama Yade. Jusqu’ici, la secrétaire d’Etat aux Droits de l’homme et conseillère municipale d’opposition à la mairie de Colombes avait surtout brillé par ses absences à l’assemblée communale. Bilan avant son médiatique retour d’hier soir : une seule participation en tout et pour tout depuis l’élection de mars 2008.

Une centaine de personnes s’étaient d’ailleurs massées sur le banc de la salle du conseil pour, ainsi que raillaient certains, « voir la revenante ». Visage fermé, Rama Yade monte l’escalier d’un pas pressé et se refuse à tout commentaire avant d’entrer en scène. Très vite, une occasion lui est offerte de prendre la parole. La majorité propose une de 3 000 € destinée à soutenir l’opération Solidarité avec Gaza, organisée par le Secours populaire et parrainée par Jamel Debouzze. Pour sa première intervention, Rama Yade fait sobre, comme la veste de velours noir qu’elle arbore, mais direct : « Je pense que 3 000 €, ce n’est pas assez. C’est même dérisoire… Je propose de porter ce montant à 5 000 €. »
Philippe Sarre, le maire de Colombes, qui s’est refusé à tout commentaire discourtois sur le retour remarqué de la conseillère municipale, argumente : « Il s’agit d’une subvention de soutien pour exprimer notre solidarité… Le montant est certes infime mais les de la ne permettent pas de faire plus. La portée de cette action est avant tout symbolique… » La délibération est adoptée avec les voix de la majorité. Rama Yade s’abstient.

En fait, la secrétaire d’Etat aux Droits de l’homme n’avait pas choisi la somme de 5 000 € par hasard. C’est justement le montant des subventions exceptionnelles que la ville a remis quelques minutes plus tard à quatre associations caritatives : les Restos du coeur, le Secours populaire, le Secours catholique et la Fraternité Saint-Vincent-de-Paul. L’argent a été dégagé grâce aux économies que la municipalité a réalisées en fin d’année sur ses frais de fonctionnement, notamment via la suppression de la cérémonie de voeux aux personnalités. Concentrée, le nez dans les dossiers, Rama Yade n’hésite pas à intervenir ensuite à plusieurs reprises. Près d’elle, Nicole Gouetta, l’ancienne maire de Colombes, Lionnel Rainfray, le président du groupe UMP, semblent ragaillardis. Mais côté public, qu’on applaudisse ou qu’on s’agace, avant tout, on murmure : « Reverra-t-on Rama Yade ? » La secrétaire d’Etat n’est pas en bons termes avec Nicolas Sarkozy, qui ne lui a toujours pas pardonné son refus de mener la liste UMP aux européennes. Mais un rabibochage n’est pas à exclure. Et le président de la République pourrait à nouveau avoir besoin d’elle… ailleurs qu’à Colombes.

Source: le Parisien

Publié par Rédaction le 6/02/09

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs


Par giorgio, le 16/02/2009

Elle a raison Rama, 3000 € c’est « dérisoire », le maire de Colombes est un radin sans coeur… Mais comme Rama en a un, de coeur, elle va sans doute assurer personnellement la rallonge de 2000 € pour que la subvention au secours pop’ ne soit pas « dérisoire »…

Par mulay, le 03/03/2009

Muy guapa, j’aimerai que tu sois la présidente de la république du sénégal.

Par Dr. AWONO ONANA Didier, le 24/03/2009

Excellente madame la Sécrétaire d’Etats en charge des Affaire Etrangères et Droits de l’Homme, RAMA YADE,

C’est pour moi une joie immense de vous adresser cette missive. Je suis Camerounais et je vie en Espagne depuis 1998. Là, j’ai obtenu mon doctorat en Philologie Hispanique depuis 2002. Avant de voyager pour l’Espagne, j’étais Professeur des Lycée d’ Enseignement Général au Cameroun.Je dispensais les cours de littérature, langue et civilisation espagnoles dans des lycées de mon pays. C’est au moyen d’une bourse de coopération octroyée par le gouvernement espagnol que j’ai pu faire mon doctorat à l’Université de Valladolid en Espagne.
J’ai la fierté,la satisfaction et l’honneur de vous faire parvenir cet écrit pour vous encourager à poursuivre, avec toute la bravoure du monde, l’exercice de votre brillante carrière politique. Vous êtes pleines de prédispositions intellectuelles, de talents dans la perception des objectifs à atteindre, et, de toute évidence, d’attouts physiques. Ces valeurs vous prédisposent à franchir les plus hautes altitudes. Vous faites la fierté des jeunes du monde, mais davantage, de ceux de l’Afrique, des femmes et de l’élite intellectuelle. Bref, vous apportez, au fil des jours, le changement positif tant attendu.
Je termine ici par ces mots d’encouragement, mais cette fois-ci, dans ma langue de culture qu’est l’Espagnol: Adelante, caballera, siga asi, pues cambio va trayendo, generando; y contento està el mundo de usted! Abrazos,

Dr. D. Didier AWONO ONANA.

Poster votre réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.