Le 01/07/2009

Abstention des Verts pour une subvention à Lille3000

Lundi soir en conseil municipal, au moment de voter la prolongation de l’animation sur le site de la gare Saint-Sauveur, les Verts se sont abstenus. Leur manière de dénoncer « un petit problème de gouvernance sur ce dossier ». « Qu’on ne nous dise pas qu’on n’aime pas Saint-Sauveur, prévient Dominique Plancke. On veut juste […]

Lundi soir en , au moment de voter la prolongation de l’ sur le site de la gare Saint-Sauveur, les Verts se sont abstenus. Leur manière de dénoncer « un petit problème de sur ce dossier ».

lille-ville-pac-lille3000-subvention-nord« Qu’on ne nous dise pas qu’on n’ pas Saint-Sauveur, prévient Dominique Plancke. On veut juste que ça se décide collectivement. » À Saint-Sauveur, ce ne sont plus les qui fument mais les Verts qui fulminent : l’an dernier, le Vert Éric Quiquet s’était ému en de la précipitation qui avait accompagné la décision d’aménager l’espace pour Lille3000 (un chantier à quelque 7 ME). « Nous avions râlé mais voté pour », rappelle Dominique Plancke.

Lundi au conseil, il était encore question de Saint-Sauveur mais la délibération portait cette fois sur la prolongation – jusqu’à la fin des vacances de la Toussaint – des animations, avec l’octroi d’une de 680 000 E à l’association Lille 2006- (une déclinaison de Lille3000). Les Verts ont décidé non plus d’intervenir en séance mais de s’abstenir. « Un petit rappel au règlement. » Le explique avec autant de goguenardise que de pédagogie les raisons de ce : « Nous ne sommes pas opposés au projet de rallonger le calendrier des animations sur Saint-Sauveur, sinon nous aurions voté contre. Par contre, il y a un petit problème de gouvernance sur ce dossier. »

Ça fait forcément un peu désordre que la majorité ne parle pas d’une seule sur un sujet comme celui-là. « Ça fait des mois qu’on demande à ouvrir la réflexion sur l’après- Lille3000. »
« Belle »

association-subvention-subventionsLes échanges, dans la journée de lundi, ont-ils été vifs ? « On s’est expliqués », se contente de souligner Dominique Plancke. C’est Pierre de Saintignon qui a joué le médiateur, le pompier de disent certains. Le premier préfère se rappeler cette « belle intuition » de faire de Saint-Sauveur un lieu devenu « indispensable pour la de Lille ». « Les Verts pensent qu’il y a un problème de gouvernance sur ce dossier ? C’est pas très grave, note l’élu. Le projet a été accepté à l’unanimité moins leur abstention. » Et Pierre de Saintignon de comparer la majorité à une famille : « À Lille, tout se discute tranquillement. Nous sommes une majorité unie au sein de laquelle on s’explique et on se dit ce qu’on pense. » Sous le beffroi, on s’est notamment expliqué sur une formulation que les Verts jugent au minimum maladroite dans ladite délibération. Elle est ainsi rédigée : « L’association Lille 2006-2008 propose à la de poursuivre l’activité… » Pour les Verts, la doit tenir les rênes et pas se laisser guider : « Ce n’est pas Lille3000 qui propose à la mais la qui lui propose. » Au sujet de Saint-Sauveur, le temps de la réflexion collective est ouvert. L’avenir dira si la volonté des Verts de se démarquer lundi en conseil était de l’ordre de l’anecdotique ou du symptomatique.

source: la Voix du Nord

Publié par Rédaction le 1/07/09

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs


Poster votre réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.