Le 24/07/2009

L’enquête préliminaire accable Julien Dray

Julien Dray aurait perçu 1.631.417 euros entre 2005 et 2008 émanant de plusieurs intermédiaires dont la FIDL et SOS-Racisme. Ses avocats indiquent qu’ils vont porter plainte pour violation du « secret de l’enquête » contre deux médias. L’enquête préliminaire de la brigade financière concernant les mouvements de fonds suspects sur les comptes du député socialiste de l’Essonne […]

Julien Dray aurait perçu 1.631.417 euros entre 2005 et 2008 émanant de plusieurs intermédiaires dont la FIDL et SOS-Racisme. Ses avocats indiquent qu’ils vont porter pour violation du « secret de l’enquête » contre deux médias.

julien-dray-ps-sos-racisme-fidl-essonneL’enquête préliminaire de la brigade financière concernant les mouvements de fonds suspects sur les du député de l’Essonne s’est achevée le 13 juillet. Le Monde et Mediapart révèlent vendredi 24 juillet avoir eu accès au de synthèse des policiers.
Le document indique qu’entre 2005 et 2008, le député a perçu 1. 631.417 euros, tous revenus confondus. Dans le même temps, il a dépensé 2.087.678 euros.
Le député est soupçonné d’avoir indûment perçu des centaines de chèques, via plusieurs intermédiaires, dont notamment la Fédération indépendante et démocratique lycéenne (FIDL) et SOS-Racisme, pour financer son . Selon les enquêteurs, Julien Dray dépensait plus de 500.000 euros par an.

« Aucune malversation »

Le va devoir déterminer s’il s’agit d’un abus de confiance. Le député pourrait, dans ce cas, faire l’objet d’une citation directe devant le correctionnel, tout comme une demi-douzaine de personnes citées dans le dossier, dont Dominique Sopo, le président de SOS-Racisme. Aucun n’a en revanche été mis en évidence.
Au cours des auditions, Julien Dray a reconnu avoir rencontré des difficultés financières, mais affirme ne s’être « livré à aucun enrichissement et à aucune malversation. »

« Secret de l’enquête »

Les avocats de Julien Dray et de ses proches dénoncent la violation du « secret de l’enquête ». Plusieurs d’entre eux ont annoncé qu’ils préparaient de nouvelles actions en après la publication vendredi dans la d’extraits de l’enquête préliminaire.
Médiapart et Le Monde ont publié vendredi de larges extraits du rapport de synthèse de la Brigade financière qui enquête depuis le 10 décembre 2008 sur des mouvements entre la Fidl (organisation lycéenne), Les Parrains de SOS Racisme et Julien Dray, par l’intermédiaire de deux de ses proches.
« Nous préparons de nouvelles actions en justice, des plaintes ou des assignations, contre ces deux médias qui ont violé le secret de l’enquête », a indiqué Me Patrick Klugman, avocat de la Fédération indépendante et démocratique lycéenne (Fidl).

« Indécence »

Il a relevé que le rapport de synthèse policier « ne proposait pas de conclusions et ne définissait pas de délit pénal ». « Or, dans les deux articles, on apprend que Julien Dray et une demi-douzaine de proches vont être renvoyés devant le tribunal, ce n’est plus de la violation de la présomption d’innocence mais de l’indécence », a affirmé Me Klugman.
Une avocate de Julien Dray, Me Florence Gaudillière, a de son côté estimé dans un communiqué qu’il « n’y a désormais plus de doute sur le caractère éminemment politique du dossier ».

« Justice fiction »

« Nous allons de surprise en surprise: nous avions déjà constaté que le parquet était devenu législateur, nous apprenons aujourd’hui que les journalistes se substituent au parquet », déplore-t-elle.
« Comment expliquer, alors que le rapport de synthèse des enquêteurs ne qualifie pas pénalement les faits, que certains journalistes se permettent de se substituer au ministère pour claironner que les jeux sont faits ? » s’interroge Me Gaudillière, ajoutant que « ces affirmations relèvent de la justice fiction et non de la réalité juridique et comptable du dossier ».
« Il s’agit en réalité de faire pression sur le parquet alors qu’à ce jour aucun délit ne peut être reproché à Julien Dray », conclut-elle.

source: le NouvelsObs

Publié par Rédaction le 24/07/09

Print Friendly

Articles relatifs


Poster votre réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *