Le 09/07/2009

Nantes : subventions au sport

« C’était une année pas comme les autres, où chaque club a eu son histoire. 2009-2010 est un nouveau départ pour le haut niveau dans son ensemble. » Pour 20 Minutes, l’adjointe au maire de Nantes, Marie-Françoise Clergeau, passe en revue toutes les équipes et évoque l’avenir des principales infrastructures de la ville. FC Nantes, […]

« C’était une année pas comme les autres, où chaque club a eu son histoire. 2009-2010 est un nouveau départ pour le haut niveau dans son ensemble. » Pour 20 Minutes, l’adjointe au maire de Nantes, Marie-Françoise Clergeau, passe en revue toutes les équipes et évoque l’avenir des principales infrastructures de la ville.

nantes-beaujoire-association-associations-subvention-subventionFC Nantes, la descente aux enfers « Comme tout le monde, j’ai mal vécu cette année, c’était douloureux. Il faut que le club retrouve les valeurs qui ont fait sa force. Le projet des dirigeants doit tourner autour de la formation. L’image de la ville a toujours resplendi avec le FCN. On veut que ça continue. La relégation aurait pu la ternir si on avait que ça à Nantes. Mais depuis une vingtaine d’années, il y a une dynamique culturelle et économique et d’autres . Il n’y a pas que les Canaris à Nantes. Quand je vais à Paris, on me parle des Folles journées, de l’Eléphant ! »

L’Hermine (Pro B), le mauvais élève « Le club a eu de bons résultats depuis deux ans, mais on est dans l’attente de leur maintien en Pro B. Je suis plutôt optimiste car depuis un mois, il y a eu une prise de conscience des dirigeants et un changement de gouvernance qui devrait permettre de repartir du bon pied. Ils ont trouvé des nouveaux sponsors et ont présenté leur plan de redressement. La ville va augmenter de 30 000 euros la (720 000 euros). Le basket est historiquement bien implanté. On souhaite voir l’Hermine évoluer un jour en Pro A. »

Le Nantes Rezé basket (Ligue) doit prendre son temps « C’est l’inverse de l’Hermine qui a bien fini sportivement, mais a peut-être dépensé plus d’argent qu’elle n’en avait. Le NRB avait débordé son les années précédentes. On l’a suivi de près et le plan de trésorerie a été tenu. C’est un club qui se structure de mieux en mieux. J’entends dire que ses dirigeants ont beaucoup d’, mais je pense qu’il faut d’abord se conforter en Ligue, procéder étape par étape. Quant au projet de salle privée du président Thierry Frère, je l’ai appris dans la . Il m’a assuré ce n’était pas encore mûr. » La subvention municipale s’élève à 500 000 euros.

Le HBC Nantes (D1), un modèle « C’est l’exemple même d’un club qui arrive au plus haut niveau en se développant comme il faut. Ça passe par la formation, un projet sportif, des dirigeants structurés, un esprit club et un budget maîtrisé. L’engouement du public ne me surprend pas parce que le hand est implanté depuis longtemps à Nantes. » Montant de l’ municipale : 892 000 euros.

Les autres clubs qui grandissent « En volley féminin, l’union est officielle entre Léo-Lagrange et le volley-ball Nantes atlantique (N1). » La subvention atteint 140 000 euros. « En volley masculin, l’UGS Léo-Rezé monte en Pro B. C’est prometteur. On double leur subvention (de 60 000 à 120 000 euros), je le souligne car ils disent souvent qu’on ne leur donne pas assez. Enfin, au Tennis de table club Nantes atlantique (TTCNA), le nouveau président, Gilles de La Bourdonnaye, a choisi un projet de formation. Il veut reconstruire un club qui a beaucoup souffert. On va l’accompagner. »

Le de la Beaujoire prêt pour l’Euro 2016 ? « Nantes a un intérêt et une légitimité à recevoir cette compétition. Pour pouvoir adapter le au cahier des charges, cela suppose des importants, qui coûtent cher. Qui doit les porter ? Les collectivités locales ne doivent pas être seules. On pense qu’il faut une volonté . On fait actuellement des études en vue de moderniser la Beaujoire et d’agrandir sa capacité. Mais la ville n’a pas le projet de reconstruire un stade. Certains oublient parfois qu’on gère les deniers publics. On est en période de . On ne peut pas se permettre n’importe quoi. »

association-subvention-subventionsLe Palais des sports de Beaulieu rénové bientôt ? « Il a plus de trente ans. Il n’a jamais subi de gros travaux. On s’est engagé dans le programme municipal à en faire. Soit on le réhabilite purement et simplement, soit on l’agrandit. Pas question de construire une nouvelle salle. Quant à Mangin, le « H » souhaite continuer à jouer là-bas. On va y ajouter 500 places. »

Les grands projets « Pour le grand bassin nautique, il n’y a pas de décision de prise. On a déjà deux bassins de 50 m. Peu de villes ont ça. Et puis, doit-on avoir des équipements pour accueillir des compétitions internationales onéreuses dans toutes les ? Concernant le stade d’athlétisme couvert, il sera construit sur le campus universitaire. Sa livraison est prévue pour 2012-2013. »

source: 20minutes

Publié par Rédaction le 9/07/09

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs


Par pauline, le 17/06/2015

pauline celine

Poster votre réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.