Le 07/07/2009

Saint-Xandre : budget et subventions

C’est avec un nouveau président, Didier Lefort, et un nouvel entraîneur, Joël Gaudin que le club de football, longtemps la vitrine des sports saint-xandrais, va essayer de repartir du bon pied en Promotion de ligue et de panser quelques plaies béantes évoquées vendredi soir, lors de son assemblée générale. « On est crevé », lâchait […]

C’est avec un nouveau président, Didier Lefort, et un nouvel entraîneur, Joël Gaudin que le club de , longtemps la vitrine des saint-xandrais, va essayer de repartir du bon pied en Promotion de et de panser quelques plaies béantes évoquées vendredi soir, lors de son assemblée générale.

association-subvention-subventions« On est crevé », lâchait Jean-René Fruchet, l’inusable et dévoué secrétaire qui tenta, par cette phrase, de justifier la démission des 7 dirigeants sur les 13 que comptait le club. Dans ces conditions, la trésorière par intérim a détaillé le prévisionnel de 43 000 euros en insistant sur « les 27 000 euros de frais incompressibles et l’ pour le club de trouver 10 000 euros en sponsors et pour boucler ce prévisionnel ».

Devant ce tableau, Christian Perez a haussé le ton : « Un bureau sortant doit s’assurer de la survie du club ; la municipalité tiendra ses engagements tant au niveau des équipements que sur la calculée sur les nouvelles modalités ». Une (1) dont la moitié du montant a déjà été versée au club en mai afin de boucler l’ en cours dans les meilleures conditions.

Des piques pour l’adjoint

C’est de l’assistance qu’ont été décochées les premières flèches à l’égard de Keba Danfa, entraîneur des benjamins, au club depuis 2004 et qui « mute » à Dompierre-sur-Mer. Les secondes étant pour l’adjoint aux sports, Olivier Léonard, qui entraînera Dompierre-sur-Mer la saison prochaine. Claude Galeran, une figure historique saint-xandraise, regretta « qu’un élu municipal prenne des joueurs pour aller ailleurs ».

Cette a été démentie formellement par l’intéressé, aidé par un joueur présent dans l’assistance et par le , qui ajouta « qu’Olivier a le droit d’avoir une vie personnelle ». Didier Lefort qui vivait là sa première assemblée générale a découvert l’ampleur de la tâche qui l’attend et a tenté tout au long de la réunion de relancer la machine en tentant de recréer une dynamique. « À quatre ou cinq dirigeants, on ne peut pas faire fonctionner le club ; je lance un appel aux bénévoles pour venir s’investir. »

« Jamais remis »

En l’absence du nouvel entraîneur, c’est le secrétaire qui a fait le de l’effectif sur lequel le club s’appuiera pour viser le maintien en Promotion de Ligue : 30 seniors et 14 « 18 ans » pour nourrir les deux équipes seniors que le club engager en championnat. « Et plus question de faire des folies dans le recrutement, on jouera avec les joueurs du cru », annonce le président. Le maire ajouta « Votre situation actuelle s’explique par le passé ». Et dire qu’il y a trois saisons, le club avait échoué d’un petit rien pour accéder à la division Honneur régionale. « On ne s’en est jamais remis », lâcha discrètement un dirigeant démissionnaire, présent dans l’assistance.

(1) Le montant global de la subvention municipale est de 6 961 euros.

source: SudOuest

Publié par Rédaction le 7/07/09

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs


Poster votre réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.