Le 24/09/2009

Anglet : 15 000 euros de subvention pour un village du Mali

Subvention de 15 000 euros pour le Mali : la ville d’Anglet, au Pays basque, finance la construction d’un centre touristique et culturel… à Konna, au Mali! La participation de la ville sera une subvention « exceptionnelle » de 15 000 euros. « Le rôle de la ville ne doit pas se réduire à gérer les poubelles. […]

konna-contribuables-mali-subvention-subventions-guy mondorge Subvention de 15 000 euros pour le Mali : la ville d’Anglet, au Pays basque, finance la construction d’un … à Konna, au Mali!

La participation de la ville sera une « exceptionnelle » de 15 000 euros.

« Le rôle de la ville ne doit pas se réduire à gérer les poubelles. Nous sommes aussi là pour apporter du rêve. »

C’est Guy Mondorge, premier adjoint au maire d’Anglet (Pyrénées- Atlantiques) qui fait cette déclaration vibrante dans La Semaine du Pays Basque du 21 août 2009.

Ce rêve municipal va se traduire très concrètement par la construction d’un centre touristique et culturel… à Konna, au Mali. Coût : 120 000 euros, selon la mairie.

La ville basque va mettre la main à la poche : la participation de la ville sera une subvention « exceptionnelle » de 15 000 euros. On a vite envie de demander, écrit le journal, si les Angloys ont élu Jean Espilondo et son équipe pour améliorer la vie au Mali ?

Bonne question, en effet, à laquelle l’élu répond, avec superbe, que l’aide au tiers-monde fait partie de ses « valeurs », qu’elle permet l’« ouverture aux autres », sans compter l’enrichissement mutuel. Fort bien, monsieur le premier adjoint. Mais pourquoi, fort de vos magnifiques valeurs, n’aidez-vous pas les Africains avec vos propres deniers plutôt qu’avec ceux des autres ?

Rappelons que les contribuables d’Aubagne, emmenés par leur infatigable président Gabriel Lévy, ont obtenu en mai dernier du tribunal administratif de Marseille qu’il annule une délibération de leur commune qui attribuait des subventions à trois associations : Amnesty International, le Groupement interculturel de soutien au peuple algérien et l’Association médicale franco-palestinienne.

Y a-t-il une association de contribuables à Anglet ?

Source : Le Cri du Contribuable mensuel , à paraître le 1er octobre 2009

La réaction de Guy Mondorge à notre article

Le descriptif du projet

Publié par Observateur le 24/09/09

Print Friendly

Articles relatifs


Par admin, le 07/10/2009

Le projet est celui de la construction , dans le cadre de la 5° année d’études de l’Ecole d’Ingénieurs ISABTP d’Anglet, d’un équipement d’accueil (5 chambres + toilettes), de restauration et d’échanges culturels, destinée à heberger les commerçants et visiteurs voyageant en pirogue sur le fleuve Niger , et qui ne pouvaient être accueillis dans la ville qui ne possède aucun autre lieu d’accueil.Ceci à la demande de la Mairie de Konna.
Cette opération humanitaire sera entièrement réalisée au mois de Mars 2010 par les 32 étudiants de la promotion ISABTP. Le budget (120 000€ )est apporté à 85% par les fonds propres collectés par les étudiants et par les sponsoring d’une quarantaine de PME locales. La ville d’Anglet ne fait que s’associer à ce projet. Sa participation sera une subvention exceptionnelle de 15 000€. Elle s’inscrit dans un projet culturel à plus long terme, financé par des fonds européens, en partenanriat avec une compagnie théâtrale de la ville. Ce projet se concrétisera par des échanges (musiciens, conteurs, mais aussi jeunes des écoles) entre Konna et Anglet sur une période de 3 ans. Il s’inscrira dans le projet pédagogique des écoles d’Anglet et dans la politique d’action culturelle de la ville.

En faire un sujet de polémique sur une pseudo gabégie de subventions municipales est stupide et diffamatoire. Je tiens la liste des subventions versées par la ville d’anglet aux diverses associations à la disposition de vos lecteurs.

Guy Mondorge

  • Par Patrick, le 16/10/2009

    N’étant pas administré de la ville d’Anglet, je suis moins scandalisé par cette affectation de l’argent publique. Il demeure que ce genre de gabegie (que certains appellent « générosité ») n’est plus supportable ! La très grave crise qui nous frappe devrait -en toute logique- inciter nos zélés zélus, à ne plus jouer à Jésus, mais à penser à leurs ouailles. Quant à la tentative de justification d’un retour sur donation, c’est véritablement prendre toujours les contribuables pour des c…: « échanges de musiciens, conteurs, jeunes des écoles.. » qui va payer les billets d’avion et les frais de séjour ? une affaire hautement rentable encore ! C’est sans doute avec la même logique que nous arrivons à 1400 milliards d’€(!) de déficit pour la dette et 30 milliards d’€(!!) de déficit pour la Sécu.
    Mais le grand Molière nous a prévenu : « ..et c’est une folie que de vouloir corriger le monde… », alors continuons !
    (Cet argent aurait très bien pu être versé aux divers et nombreux comités de chômeurs qui ont récemment défrayés la chronique -« Continental » entre autres)

  • Poster votre réaction

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *