Le 02/09/2009

France Télévisions : trop de pub et de subventions ?

Pourtant privée de publicité après 20 heures, France Télévisions dégage un excédent record ! Les chaînes privées crient au scandale. Entre France Télévisions et les chaînes privées, la hache de guerre est maintenant complètement déterrée : « Le service public passe sous nos fenêtres en klaxonnant, ce n’est pas très fairplay dans le contexte actuel […]

Pourtant privée de publicité après 20 heures, France Télévisions dégage un excédent record ! Les chaînes privées crient au scandale.

Entre France Télévisions et les chaînes privées, la hache de guerre est maintenant complètement déterrée : « Le passe sous nos fenêtres en klaxonnant, ce n’est pas très fairplay dans le contexte actuel de », résumait lundi le président du directoire du groupe M6, Nicolas de Tavernost.
Allusion directe à l’excédent de publicité de France Télévisions, qui a enregistré, tout en étant privé de publicité après 20 h, 330 millions d’euros de recettes publicitaires en 2009 alors que le groupe n’en attendait « que » 260 millions.

Où est passé le “ manque à gagner ” ?

Le tout dans un contexte de marché publicitaire de la télévision en (– 3,4 % au premier trimestre) qui vaut à M6 un décrochage sévère (– 14,1 %) et à TF1 une vraie gamelle (– 21,8 %). Alors forcément, France Télévisions qui affiche un + 27 %… c’est rageant. D’autant que le service public va bénéficier de subventions pour compenser son « manque à gagner » publicitaire.
La de 450 millions d’euros à France Télévision pour 2009 ( financée par la création d’une taxe prélevée sur les opérateurs de téléphonie et fournisseurs d’accès à Internet) destinée à compenser l’arrêt progressif de la publicité après 20 heures, a été validée hier par la Commission européenne qui a autorisé son versement immédiat. Avec un tout petit bémol : la Commission a décidé d’ouvrir une enquête (voir ci-contre).
Il faut rappeler que par ailleurs, les chaînes privées doivent payer une taxe modulable entre 1,5 et 3 % du chiffre d’affaires pour financer l’arrêt de la publicité après 20 heures. Une taxe déjà contestée par TF1 et M6, qui ont déposé cet été un devant la Commission européenne.
En fin de semaine dernière, Martin Bouygues, PDG de Bouygues Télécom, estimait que son groupe devrait payer « de l’ordre de 80 millions d’euros […] On verra le chiffre définitif. Mais c’est significatif et c’est pour financer la télévision publique qui continue à recevoir des recettes de publicité par le parrainage notamment ».
Cela dit, il n’est pas certain que France Télévisions profite de son excédent publicitaire. Certes, l’enveloppe de 450 millions d’euros est inscrite dans la de 2009, mais à l’occasion du prochain par le Parlement de la rectificative, elle peut être revue à la . Patrick de Carolis, jusqu’alors assez doué pour l’esquive, saura éviter les coups de sabre dans sa dernière année de présidence de France Télévisions ?

Publié par Rédaction le 2/09/09

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs


  • Poster votre réaction

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.