Le 20/10/2009

Exclusif : Le département de Loire-Atlantique finance la CGT !

Le département de Loire-Atlantique finance la CGT. Le conseil général verse 60 000 euros au syndicat pour l’organisation de son congrès national en décembre 2009. C’est ce qu’on appelle en période de crise le sens des priorités… Info exclusive de observatoiredessubventions.com. Le 49e congrès de la CGT aura lieu à Nantes du 7 au 11 […]

siteon0Le département de Loire-Atlantique la CGT. Le conseil général verse 60 000 euros au pour l’organisation de son congrès national en décembre 2009. C’est ce qu’on appelle en période de crise le sens des priorités

Info exclusive de observatoiredessubventions.com.

Le 49e congrès de la CGT aura lieu à Nantes du 7 au 11 décembre 2009. Cette de 60 000 euros a été votée le 03 septembre 2009, par la commission permanente du conseil général. Elle relève de la commission « finances, administration générale », présidée par Hervé Bocher (Tél : 02 40 99 03 44).

En 2008, c’est le conseil régional Rhône-Alpes qui avait déboursé 40 000 euros pour les métallos CGT. La subvention allait à l’organisation d’un séminaire, à Lyon, dans le cadre du 38e congrès de la Fédération des Travailleurs de la Métallurgie (FTM-CGT).

Le conseil régional d’Île-de-France a versé quant à lui 15 000 euros pour un poste de « phototéquaire » en emploi-tremplin à l’Institut CGT d’Histoire Sociale. Cet institut est voué à la sauvegarde, au classement et à la valorisation des archives de la CGT.

On se demande bien en quoi ces aides publiques répondent à l’intérêt général. Nos élus ont coutume d’utiliser l’argent du à des fins de propagande syndicalo-politique, c’est la République des copains…

Ce mode de est évidemment vital pour des syndicats qui sont non-représentatifs de la population active française : le taux de syndicalisation en France est de 6,5%.

Lire aussi :

Subventions 2007 pour les syndicats de la fonction publique

Si les syndicats devaient vivre de leurs cotisations, ils s’effondreraient

Publié par Observateur le 20/10/09

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs


Par collet-beillon, le 20/10/2009

Comment peut-on encore de nos jours verser des subventions à un syndicat, qui ne sert à pas grand chose sinon semer la pagaille encore un peu plus. Alors que la dette de la France est innommable. Les boites ferment souvent en raison de l’acharnement des meneurs syndicalistes, qui ne veulent surtout pas essayer d’arranger les choses, après on pleure on se suicide lorsque les patrons délocalisent tellement ils en ont marre des gérémiades des français qui par chance ont encore un peu de travail. Les nantis ne veulent surtout pas que ça change. On se met au travail beaucoup plus tard qu’il y a 20 ans et on vit plus longtemps, c’est normal d’essayer d’améliorer les conditions de vie des français. Il ne faut pas avoir fait les grandes écoles pour comprendre celà. Il n’y a plus d’argent, on ne doit donc plus en donner.

Par Sylvie LANGLOIS, le 04/11/2009

Elue d’opposition au Conseil régional du Nord/Pas-de-Calais, je découvre votre site et cette subvention qui vous choque. Que pensez-vous alors de la subvention versée par notre institution à la même CGT pour l’organisation du 48ème congrès en 2006 d’un montant de 150 000 euros ?
Je tiens si nécessaire la délibération à votre disposition.
Continuez d’informer sur ces dépenses honteuses faites sur le dos des contribuables !

  • Poster votre réaction

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.