Le 21/10/2009

Nantes : Les collèges catholiques privés de subventions pour les travaux

Vendredi matin à Nantes, la traditionnelle rencontre entre le conseil général et les directeurs de collèges de l’enseignement catholique ne s’est pas bien déroulée. Les chefs d’établissements protestent contre la suspension des aides à l’investissement. Le conseil général, qui s’est vu transférer les personnels non enseignants des collèges, a dû augmenter sa participation au fonctionnement […]

Vendredi matin à Nantes, la traditionnelle rencontre entre le conseil général et les directeurs de collèges de l’ catholique ne s’est pas bien déroulée. Les chefs d’établissements protestent contre la suspension des à l’.

Le conseil général, qui s’est vu transférer les personnels non enseignants des collèges, a dû augmenter sa au des collèges catholiques. Du coup, il veut réduire d’autant sa participation -facultative- aux . En colère, les chefs d’établissements rappellent qu’ils ont besoin de ces enveloppes pour des travaux de mises aux normes. Ils affirment ne pas transférer au investissements ce qu’ils vont percevoir pour le fonctionnement.

Le conseil général, confronté à une diminution de ses ressources propres et de la participation de l’Etat, estime ne pas pouvoir faire davantage. D’où sa suspension de la ligne de crédit en attendant une hypothétique de la participation de l’Etat. Les 57 collèges catholiques, où sont scolarisés 26 500 élèves, soit 40 % des collégiens du département de Loire-Atlantique, ont le sentiment de faire les frais d’un bras de fer entre la collectivité et l’Etat.

Source : Ouest France

Publié par Rédaction le 21/10/09

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs


  • Poster votre réaction

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.