Le 20/10/2009

Paris va accorder 1,1 million d’euros pour la lutte contre le sida

Le Conseil de Paris attribue mardi 20 octobre plusieurs subventions à des programmes de lutte contre le sida en Afrique, totalisant 1.106.380 euros, a annoncé lundi la Ville de Paris dans un communiqué. Avec ces subventions, Paris franchit la barre des 12 millions d’euros engagés pour cette lutte depuis 2001, souligne le communiqué. Ces fonds […]

Le Conseil de Paris attribue mardi 20 octobre plusieurs à des programmes de lutte contre le en Afrique, totalisant 1.106.380 euros, a annoncé lundi la Ville de Paris dans un communiqué.

ruban sida logo vihAvec ces subventions, Paris franchit la barre des 12 millions d’euros engagés pour cette lutte depuis 2001, souligne le communiqué.

Ces sont alloués à des ONG françaises spécialisées dans le VIH/sida, comme française, Médecins du Monde, Sidaction, Sida Info Service, ajoute la Ville.

Le Conseil de Paris entérinera par ailleurs un nouveau partenariat avec Médecins Sans Frontières pour lancer un programme à Nairobi, doté d’une de 100.000 euros, pour prendre en charge les malades infectés par le VIH et la tuberculose.

Selon le communiqué qui qualifie les résultats de « probants », 50 programmes, dans plus de 20 pays africains, ont ainsi été mis en oeuvre. Plus de 50.000 malades ont directement bénéficié de l’ de la Ville de Paris et 500.000 personnes ont été informées et sensibilisées sur le VIH et les modes de prévention.

Le communiqué relève par ailleurs que la plupart des subventions sont des reconductions de des années antérieures, la responsabilité de la Ville de Paris étant « d’inscrire son aux malades dans le temps ». Ce peut durer jusqu’à quatre années successives. Par ailleurs, selon la Ville, « il est primordial, pour promouvoir un développement durable et responsable, d’assurer un progressif, mais effectif, des projets aux acteurs locaux ».

Vendredi, recevant le prix le prix de « Ville partenaire des Objectifs du Millénaire pour le Développement » de la Campagne du Millénaire des Nations Unies, piloté par le Programme des Nations unies pour le Développement, l’adjoint chargé des relations internationales, Pierre Schapira (PS), avait souligné que le premier poste de dépense de Paris en matière de solidarité internationale est le combat contre la pandémie en Afrique.

source : AFP

Publié par Rédaction le 20/10/09

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs


Par Azrine, le 21/10/2009

…normal ! Charité bien ordonnée commence par soi-même. Le Maire pense aussi à lui !

Poster votre réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.