Le 28/10/2009

Pétition pour le remboursement de la douche de Sarkozy

Monsieur Sarkozy, A l’heure où le peuple français se débat dans la crise… A l’heure où la dette publique de la France atteint quasiment son PIB, rendant caduque tout avenir pour les enfants et petits enfants de notre pays, vous vous devez – en tant que Président de la République Française élu au suffrage universel […]

Monsieur Sarkozy,

A l’heure où le peuple français se débat dans la

A l’heure où la publique de la France atteint quasiment son PIB, rendant caduque tout avenir pour les enfants et petits enfants de notre pays, vous vous devez – en tant que Président de la République Française élu au suffrage universel et au service du peuple français- de montrer l’exemple !

Vous avez un bon salaire, augmenté depuis 2007.

Les frais de l’Elysée ont augmenté de manière significative.

Votre famille n’est pas dans le besoin.

Vous pouvez et vous devez donc montrer l’exemple en remboursant cette à 245 572 euros, douche jamais utilisée, construite à l’occasion du sommet de l’Union pour la Méditerrannée, à 500 mètres de votre logement de fonction.

Monsieur le Président, rassurez le peuple français sur la manière dont vous considérez l’ public.

Pour signer la pétition pour le de la douche de Nicolas Sarkozy, cliquez sur l’icone.

petition

Publié par Rédaction le 28/10/09

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs


Par BURON, le 29/10/2009

merci de me rayer de votre observatoire parceque vous êtes aussi menteur et falsificateur de l’information que ce député PS qui colportent ces contre vérités.
– « la douche faramineuse » du Président de la République, que décrit Le
Monde.fr en la chiffrant à 245 572 € est une pure invention. En fait le rapport
de la Cour des Comptes, pages 38/39 et tableau page 41, indique que cette
somme représente l’aménagement de « 8 salons d’entretiens bilatéraux (avec
salle de douche attenante) » destinées aux rencontres bilatérales des 49
chefs d’Etat présents au Sommet.
et de plus pour compléter votre information
– le coût du repas lors du dîner des chefs d’Etat n’est pas de 5 000 € comme le
prétend M. Dosière mais de 310 € par invité comme l’indique la Cour des
Comptes dans son rapport (p. 42) en ajoutant que « ce coût est conforme à
celui d’un invité de l’Hôtel du Ministre des affaires étrangères »
Abon entendeur salut

Par GABRIEL LÉVY, le 03/11/2009

La pétition est proposée par l’association nationale des contribuables la plus représentative : 142.000 adhérents, c’est-à-dire plus que de nombreux partis politiques dits représentatifs et presqu’autant que les majors (UMP et PS : 220.000 ( ?) chacun). L’avis des contribuables doit être d’autant plus pris en compte que ce sont eux qui financent les excès et la gabegie, et non les partis politiques et les médias.

Pour ce qui est du détail des dépenses somptuaires, le président de la Cour des comptes a confirmé les sommes, et principalement le coût total du banquet (1.072.437). On peut ergoter sur le fait que cette somme, qui correspondrait ainsi à plus de 5.000 € par convive, ne comprend pas seulement les « dépenses de bouche », mais aussi les aménagements qui ont permis l’accueil, le matériel, le service. Or, ces aménagements n’ont eu qu’un usage très provisoire, celui de restaurer 200 personnes. Les contribuables ont donc bien réglé 5.000 € par convive.

Non seulement ces dépenses donnent le vertige, mais de plus elles ont été faites dans la précipitation, parfois hors de la procédure légale relative aux marchés publics (ce qui est inacceptable pour les contribuables), pour une cause utopique, une dépense pharaonique, et un résultat inaccessible. Nous en prenons le pari.

Enfin, ces « turpitudes » nous désolent d’autant plus que la plupart de ces contribuables ont élu ce président, non pour la gloire du prince, mais pour éviter d’alimenter un puits sans fond. Peu leur chaut que M. Dozières, et les socialistes, se soient emparés de cette affaire. Au contraire, il faut considérer que les « électeurs » du président sont indispensables pour sonner l’alarme. C’est sans doute le but de l’association Contribuables Associés.

Gabriel Lévy

Poster votre réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.