Le 07/10/2009

Théâtre Toursky à Marseille: grève de la faim pour des subventions

Le directeur du Théâtre Toursky à Marseille, Richard Martin, 65 ans, a entamé samedi soir une grève de la faim pour dénoncer l’arrêt des subventions du ministère de la Culture. Le poète Jean Poncet s’est également mis en grève de la faim à ses côtés lors d’une soirée de soutien dans ce haut lieu de […]

Le directeur du Théâtre Toursky à Marseille, Richard Martin, 65 ans, a entamé samedi soir une grève de la faim pour dénoncer l’arrêt des subventions du ministère de la Culture.

theatre toursky marseille subventionLe poète Jean Poncet s’est également mis en grève de la faim à ses côtés lors d’une soirée de dans ce haut lieu de la création installé dans les quartiers populaires du nord de la ville.

Plus de 85.000 personnes ont signé depuis 1996 une pétition pour le rétablissement de 185.000 euros de subventions rognées chaque année avant de disparaître en 2009. Un comité de soutien a été constitué avec notamment Michel Bouquet, Pierre Arditi ou Maxime Le Forestier. Michel Vauzelle, président PS du conseil régional qui soutient le théâtre avec le conseil général et la ville, a exprimé sa solidarité.

« Je veux la restitution totale des subventions », a expliqué à l’AFP Richard Martin, qui a fondé et dirige le Toursky depuis 38 ans et avait déjà observé une grève de la faim en 1981 pour obtenir le rétablissement de subventions.

« L’Etat se désengage et je m’y oppose. Je suis pour une pour tous, pour un théâtre populaire », a-t-il ajouté, expliquant que le Toursky, dont le taux de remplissage dépasse 90%, voulait pouvoir pratiquer des tarifs accessibles.

Même si la ville est son premier , le Toursky n’est pas un théâtre municipal comme l’a souligné le maire UMP de Marseille, Jean-Claude Gaudin, dans un courrier au ministère de la Culture en 2006 cité par Richard Martin.

« La ville de Marseille ne parviendra pas à pallier indéfiniment le désistement des autres partenaires », écrivait M. Gaudin, « une réelle mise en cause de l’existence du Toursky provoquerait un séisme culturel et  ».

Selon M. Martin, la Drac (direction régionale de l’action culturelle) a opposé « un mur » à sa demande, traitée « avec mépris ».

« Le retrait a été progressif depuis plusieurs années et définitif cette année car notre n’était pas significative par rapport à celles des collectivités », répond-on à la Drac assurant que ce choix n’était pas lié à la ligne artistique du théâtre, inauguré en 1970 par Léo Ferré.

source: AFP

Publié par Rédaction le 7/10/09

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs


  • Poster votre réaction

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.