Le 17/11/2009

Le coût du Air Force One de Sarkozy

L’Air Force One français comprendra un poste de transmissions dernier cri, des installations médicales, une salle de réunion, un bureau, une chambre à coucher avec salle de bains, un système de leurres antimissiles, etc. L’avion présidentiel ne sera cependant pas disponible avant la fin de l’année prochaine. Problème: cet appareil sera unique, c’est-à-dire forcément indisponible […]

L’Air Force One français comprendra un poste de transmissions dernier cri, des installations médicales, une salle de réunion, un bureau, une chambre à coucher avec salle de bains, un système de leurres antimissiles, etc. L’ présidentiel ne sera cependant pas disponible avant la fin de l’année prochaine.

airbus a330 203 sarkozy air force oneProblème: cet appareil sera unique, c’est-à-dire forcément indisponible à un moment ou un autre (voir le cas du porte-avions Charles de Gaulle !). Et l’heure de vol passera à 20.000 en moyenne (contre 12.000 sur A319).”

MAJ 2011: Air Sarko One coûtera 10 millions d’euros par an pour 700 heures de vol (soit 15 000€/heure de vol).

Choqués par l’ d’un avion surdimensionné — et réservé de fait à un « hyper-président » qui ne cesse d’« exploser » ses dépenses de —, les députés du groupe Socialiste, Radical et Citoyen ont profité de l’examen de la mission « défense », dans la loi de 2010, pour déposer des amendements au projet de 2010 afin de “redéployer les moyens”, plus de 185 millions d’euros selon eux, consacrés à l’ et à l’aménagement du nouvel avion présidentiel et l’acquisition d’un Falcon 7X, vers le budget de la Défense. (AFP/Le Figaro )

Amendements rejetés par la majorité.“En pleine mondialisation, notre président voyage comme d’autres présidents de grandes nations. Ce choix très raisonnable est à l’honneur de la France qui a la fierté de soutenir sa filière aéronautique”, a indiqué le Jean-Michel Fourgous lors des débat, avant de donner un avis défavorable à ces amendements.

Les députés PS mettaient en balance l’achat d’appareils pour le président et “l’amélioration, l’accompagnement voire la reconversion des militaires ou des personnels civils”, “les besoins de pour accompagner les restructurations”, et “l’amélioration de l’habillement et de l’équipement du combattant” qui “laissent à désirer”, selon eux.

source: Impots-utiles

Publié par Rédaction le 17/11/09

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs


Par MEILLEUR FOURNISSEUR, le 18/11/2009

On parle de réductions des coûts, de dettes qui ne seront jamais comblées et lorsque l’on voit le coût de ce genre d’appareils, c’est encore une fois de plus le contribuable qui sera heureux.

  • Poster votre réaction

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.