Le 25/11/2009

Les subventions de la CGT

Les collectivités territoriales subventionnent le congrès national de la CGT, qui rassemblera près de 2 000 personnes par jour pendant cinq jours, à Nantes. Nantes va donc accueillir le 49e congrès national de la CGT du 7 au 11 décembre prochain. Un événement que le conseil régional des Pays de la Loire et le conseil […]

Les collectivités territoriales subventionnent le congrès national de la CGT, qui rassemblera près de 2 000 personnes par jour pendant cinq jours, à Nantes.

cgt congres national nantes subventionNantes va donc accueillir le 49e congrès national de la CGT du 7 au 11 décembre prochain. Un événement que le régional des Pays de la Loire et le général de Loire-Atlantique contribuent à financer via des accordées au .

La Région a voté une de 150 000 €. Et le Département une contribution de 60 000 €, comme l’avait révélé en exclusivité notre blog.



« Ces subventions, complètement légales, entrent dans le cadre de la loi de 2002 de modernisation du », précise d’emblée Michel Doneddu, trésorier national de la CGT. « Tout cela se fait dans un cadre complètement transparent. Les comptes des organisations syndicales sont les plus contrôlés de notre pays », assure-t-il.

L’Observatoire : Les organisations syndicales transparentes! Permettez-nous Monsieur, d’en douter… On ignore le nombre exact de salariés français syndiqués. Pourquoi ? Seulement 8 % des Français appartiendraient à un syndicat. 15 % dans le , 3,5 % dans le privé, record d’Europe. Pourquoi ?

Le secrétaire confédéral rappelle que « le prévisionnel du congrès a été estimé à 2,9 millions d’euros ». « Avec cet événement, il y aura près de 2 000 personnes chaque jour pendant cinq jours à Nantes, avec des retombées économiques importantes dans tout le département, dit Michel Doneddu. Ces subventions sont donc légalement justifiées, économiquement justifiées, socialement justifiées et politiquement justifiées ».

L’Observatoire : Syndicats, parti politiques, associations, même combat ! Ceux qui tiennent le dessus du pavé sont bien moins représentatifs qu’ils ne le disent. Au regard de leur nombre réel d’adhérents, le montant des subventions qu’ils touchent est hallucinant. Nombre de ces organismes n’oeuvrent pas pour l’intérêt général, le Bien commun.

Même son de cloche du côté de la Région, qui parle de ce rendez-vous comme d’« un temps fort de l’activité dépassant les frontières de notre pays » et du Conseil général. « L’économie locale est la première à bénéficier de la tenue d’un congrès de cette taille. C’est une aubaine pour les hôteliers, les restaurateurs, et même le tourisme ». La a été votée par la permanente, « qui regroupe des élus de tous les bords », souligne le Département. « Et ça n’a donné lieu à aucune remarque particulière ». Le Conseil général participe d’ailleurs au de nombreux colloques et congrès nationaux qui se tiennent à Nantes.

La Ville de Nantes et Nantes métropole, elles, ne versent pas de subventions en espèces sonnantes et trébuchantes. Mais elles apportent une aide logistique et participent à l’achat d’espace publicitaire pour un budget total de 150 000 €, « au titre du retour sur ».

L’Observatoire : Loin de nous toute intention de s’attaquer ou de dénigrer le travail souvent remarquable de nombreuses associations et bénévoles associatifs, syndicaux… Mais nous estimons que le a un droit de regard sur la destination de l’argent public en matière d’aides et de subventions : l’État prend de l’argent à tous les contribuables pour, arbitrairement, le donner – et bien souvent dans la plus grande opacité – à des organismes dits « représentatifs et participatifs ». C’est la République des copains…

Source : presseocean.fr et lecri.fr

Publié par Observateur le 25/11/09

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs


Par AZRINE, le 27/11/2009

Emanation du parti communiste, la CGT ne représente rien, mis à part un pilier pourri sur lequel le système s’appuie ! EDF subventionne également par le biais de son CE la CGT ! « …pourvou ché ça dourre ! ».
Les Français méritent ce qui va leur arriver (car le plus dur est à venir) à cause de leur naïveté, de leur crédulité, de leur passivité et de leur j’m’en foutisme.
Enfin, il paraît que c’est cyclique, 1871…14/18…39/45…et bientôt…!

  • Par Vigie, le 02/07/2012

    http://www.observatoiredessubventions.com/tag/loire-atlantique/
    A faire découvrir absolument !
    La crise, certains supposés « riches » la connaissent depuis longtemps et se privent de nourriture, de soins médicaux et de tout ce qui pourrait leur rendre la Vie tout simplement plus vivable… Facile de dépenser avec l’argent des Contribuables sans que ces derniers s en soient clairement et honnêtement informés ! l’OBSERVATOIRE DES SUBVENTIONS est intéressant à consulter pour se faire une idée de ce qu’on finance avec leurs impôts ! Calculs à multiplier par le nombres de départements, compris ceux de l’outremer ! Il y a aussi ce qui nous est caché en parlant des factures d’EDF et du reste !
    CSG de gauche ESPOIR de REELLE JUSTICE SOCIALE ? Les prélèvements et CSG ne doivent pas être aplliqués sur les revenus fonciers non imposables d’un patrimoine modeste issu du travail déjà lourdement fiscalisé, ils sont à limiter pour les revenus plus élevés remplaçant ou complétant un faible salaire ou faible retraite .
    Droits pour les fourmis autant que les cigales ! si on veut pas les voir quitter Notre Pays devenu ennemi !
    PLUS-VALUES des ventes ? Vendre pour payer ses impôts ? Voilà comment l’Etat voudrait se renflouer ? S’approprier des biens d’autrui sans avoir étés informés préalablement des règles du jeu s’apparenterait à du rackett !
    Ce gouvernement, meilleur ou pire ? Espérons que cette « nouvelle bande de copains » s’entendra pour nous démontrer leur « éthique et justice sociale »
    Faites en sorte qu’ILS NE PUISSENT PLUS NOUS MENTIR PAR DENI OU OMISSION, solidarité de Contribuables oblige !

    Poster votre réaction

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.