Le 28/12/2009

Dépenses d’ argent public à Bordeaux

Le président PS du conseil général de la Gironde, Philippe Madrelle, réticent à co-financer un nouveau stade à Bordeaux en vue de la candidature française à l’organisation de l’Euro-2016, a récemment souhaité que soit d’abord envisagée la reconversion du stade Chaban-Delmas. Dans un courrier adressé à Alain Juppé, maire UMP de Bordeaux, le président de […]

Le président PS du conseil général de la Gironde, Philippe Madrelle, réticent à co-financer un nouveau à Bordeaux en vue de la française à l’organisation de l’Euro-2016, a récemment souhaité que soit d’abord envisagée la reconversion du stade Chaban-Delmas.

stade bordeaux chaban delmas argent publicDans un courrier adressé à Alain Juppé, maire UMP de Bordeaux, le président de l’assemblée départementale a évoqué les «difficultés budgétaires considérables que traversent tous les conseils généraux de France». Avant d’évoquer un «suréquipement sportif et inutile» (un stade de 42.000 places pour un de 180/200 millions), il est important d’envisager pour Chaban-Delmas (32.000 places) la réalisation de «programmes de ou une technopole centrée sur les du vivant». Il souhaite affecter le produit de ces réalisations «en à la réalisation du futur grand stade» et a également proposé le à un obligataire. La question du nouveau stade sera examinée le 25 janvier en de Bordeaux.

source : ladepeche.fr

Publié par Rédaction le 28/12/09

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs


Poster votre réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.