Le 16/12/2009

Salle de drogue subventionnée à Paris : 26.000 euros à l’association Elus, Santé Publique et Territoires

Le député socialiste Jean-Marie Le Guen a demandé hier soir au Conseil de Paris de voter une subvention visant à étudier la création de « salles de shoot » dans la capitale. Proposition acceptée : 27.000 € ont été débloqués. Ces espaces également appelés « piqueries » ou « drogueries », permettent à des toxicomanes de s’injecter des produits stupéfiants en […]

Le député socialiste Jean-Marie Le Guen a demandé hier soir au Conseil de Paris de voter une visant à étudier la création de «  » dans la capitale. Proposition acceptée : 27.000 € ont été débloqués.

Ces espaces également appelés « piqueries » ou « drogueries », permettent à des toxicomanes de s’injecter des produits stupéfiants en bénéficiant d’un accompagnement. L’objectif : plus de sécurité.

Réflexion ouverte
De nombreux pays européens proposent déjà ce type de lieu. Jean-Marie Le Guen voudrait en ouvrir dans la capitale et dans les grandes agglomérations françaises. Le Conseil de Paris s’est montré sensible à son argumentaire. Il a alloué une subvention de 26.000 euros à l’ Elus, Santé Publique et Territoires (ESPT), pour « mettre en place une réflexion, expertise sur les salles de consommation à moindres risques pour toxicomanes », avant une possible expérimentation.

« Faciliter les usages, c’est une forme de désespérance »

Le s’oppose catégoriquement à ces « salles de shoot ». Interrogé par Le Monde, Etienne Apaire, le président de la Mission interministérielle de lutte contre la et la toxicomanie (Mildt), se dit « contre l’idée de cacher les toxicomanes dans des centres sous couvert de médicale ». Il estime que « les propositions de M. Le Guen vont beaucoup trop loin » et que « faciliter les usages, c’est une forme de désespérance ». Pourtant, d’autres pays ont sauté le pas. « Nous n’avons aucune étude permettant d’avancer que ce genre d’infrastructures aient un effet positif », conclut-il.

source: www.letelegramme.com

Publié par Rédaction le 16/12/09

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs


Poster votre réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.