Le 22/01/2010

Le coût du voyage de Sarkozy à La Réunion

Le voyage de Sarkozy à La Réunion a coûté plus d’1,6 million d’euros pour un déplacement de 24 heures. Le Président s’est rendu dans l’île de La Réunion dans le cadre de ses voeux à l’Outre-mer. Le coût du voyage est révélé par clicanoo.com, « le Journal de l’Île de la Réunion ». Transport : 815 000 […]

sarkozy-reunionLe de Sarkozy à La Réunion a coûté plus d’1,6 million d’euros pour un déplacement de 24 heures.

Le Président s’est rendu dans l’île de La Réunion dans le cadre de ses voeux à l’Outre-mer.

Le coût du voyage est révélé par clicanoo.com, « le Journal de l’Île de la Réunion ».

Transport : 815 000 euros
Pas moins de quatre avions ont été mobilisés pour l’occasion : l’A319 présidentiel, un deuxième A319 pour assurer le déplacement de tous les journalistes et de sa délégation, un Falcon 50 à vide, en secours et un A310 transportant une partie des journalistes et de la délégation.

À ces 815 000 euros, s’ajoutent les engendrés -coût inconnu- par le déplacement des 4 hélicoptères qui ont transporté le président et ses proches entre Saint-Pierre et Saint-Denis.

Climatisation : 50 000 euros
« L’ Élysée a réclamé l’installation d’une climatisation toute neuve sous l’estrade. Pas question que le président apparaisse avec des auréoles sous les bras en plein direct. En revanche, le public n’avait qu’à s’éventer avec son carton d’invitation. »

Frais de bouche : 23 000 euros
Coût hors boissons. Témoignage d’un : « Je n’ai fait aucun bénéfice, assure le responsable du Stella. Ils ont beaucoup marchandé et ont obtenu un prix vraiment bas. Ça change complètement des précédentes visites présidentielles. À l’époque de Chirac ou Mitterrand, on ne comptait pas. »

Invitations : 17 000 euros
10 000 cartonnées personnalisées ont été envoyées par la préfecture aux fonctionnaires, militants, chefs d’entreprises et autres commerçants de La Réunion.

Location de salle : 17 000 euros
La « salle des expositions », où Sarkozy a prononcé ses voeux. Ce montant ne prend pas en compte la lumière, la sono, les , le nettoyage..

Hébergement : 13 000 euros
Coût hors extras. Le président de la République a choisi « l’un des plus luxueux mais aussi plus onéreux hôtel de la Réunion » : Le Palm hôtel & Spa de Petite-Île. 55 chambres pour 55 personnes ((ministres, conseillers, personnel de sécurité, chefs d’entreprise…) ont été mobilisées.

Publié par Observateur le 22/01/10

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs


Par JEF, le 22/01/2010

ça fait cher de la poignée de main,et nous on se serre la ceinture,pendant que napoleo sarkosy,lui,dépense a tout va,il y en marre de cette république,de bouffons.

Par GLEIZE, le 25/03/2010

honteux, quand on sait que nous les petits on rame pour boucler les fins de mois et qu’on ne fait que payer!
ras le bol du monarque !

Par ASENSIO, le 28/03/2010

La pauvre France est dans la merde jusqu’au cou…, pendant que certains ne bouffent que du caviar… mais on continue à gaspiller dans tous les domaines !!! Enfin, pourquoi se gêner puisque ce sont toujours les pauvres salariés ou retraités qui paieront la note… (c’est-à-dire toujours les mêmes couillons) !!!

Existera t-il un jour un organisme (non pourri)… capable de surveiller toutes ces dépenses, et surtout, de les empêcher !!!

On dit toujours qu’il faut garder espoir… alors, peut-être que ce «  » »miracle » » » se produira !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Par Kojaf, le 05/11/2010

Et regardez combien ca coûte tous les « déménagement » de régiment militaire…. je suis bien placé pour vous dire que c’est un énorme budget. Mais la France est tellement riche qu’elle peut gaspiller l’argent…pour que sarkozy puisse réaliser ses rêves!!!! Pourquoi il n’y a pas de journaliste qui voudrait calculer tout ca et dire aux Français. les gens doivent savoir comment leurs argent est jeté par la fenêtre.

  • Par iffig, le 10/05/2012

    Si vous voulez supprimer ce genre d’abus, il vous faudra vous battre pour une république fédérale et parlementaire. depuis le début de la 5e république, nous élisons un monarque et ça ne semble pas gener grand monde tant il est facile de se laisser mener sans se poser de questions.il est temps pour le peuple de reprendre son destin en main. L’autonomie des régions peut y répondre en grande partie

  • Poster votre réaction

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.