Le 12/03/2010

Région Alsace : le Livre noir des subventions

Il n’y a pas que les régions de gauche qui gaspillent l’argent des contribuables. Celles de droite font ça aussi bien. La preuve par l’Alsace. Extraits du Livre Noir des subventions de la Région Alsace. (Rediffusion spéciale élections régionales) Vive les mosquées! La grande mosquée de Strasbourg a reçu, en 2009, une subvention de 179 951 euros, […]

Il n’y a pas que les régions de gauche qui gaspillent l’argent des contribuables. Celles de droite font ça aussi bien. La preuve par l’Alsace. Extraits du Livre Noir des subventions de la Région Alsace. (Rediffusion spéciale élections régionales)Livre Noir-Alsace-Binder

Vive les mosquées!

La grande mosquée de Strasbourg a reçu, en 2009, une de 179 951 euros, sans compter le du matériel informatique pour 2 316 euros. La région avait déjà participé au projet de cette grande mosquée, en novembre 2004, par le versement d’une subvention de 506 571 euros.

Incontournable Politique de la Ville

L’Observatoire régional de l’intégration et de la ville (ORIV) a touché 152 449 euros pour la période 2000-2006, notamment pour la réédition du guide « Étrangers et immigrés en Alsace ». Plus une subvention de 23 000 euros en 2005.

Contre le

La Ligue d’Alsace de Football, avec la compagnie Trimaran, a touché l’an dernier 2 500 euros. Afin, nous explique gravement la Région, de lutter contre les « comportements apparus sur les stades (violences, racisme, xénophobie, homophobie, sexisme) ».

, pour son 70e anniversaire, a touché 9 000 euros (« 70 ans d’action auprès des étrangers, entre résistance et dialogue » !)

La Licra (Ligue contre le racisme et l’antisémitisme) a organisé sa convention nationale les 29 et 30 janvier 2005 à Mulhouse (« manifestation de grande ampleur dont le thème était : Racisme – Antisémitisme – Discrimination : « la France en danger »). Coût : 4 000 euros.

Pour le sport

Que deviennent les  ? La « Badge » est faite pour leur reconversion professionnelle. Pour les joueurs étrangers, des cours de français langue étrangère sont prévus. Les jeunes en échec scolaire bénéficient de formations en français, informatique et d’une préparation au brevet d’État de assurées au sein du centre de formation. Coût pour la Région : 15 000 euros.

À la découverte de « l’Autre »

Le « Mois de l’Autre 2009 » : ces actions menées ont « pour objectif de permettre aux jeunes de prendre le temps de s’arrêter pour découvrir « l’Autre », d’apprendre à se reconnaître mutuellement, afin de mieux vivre ensemble, dans le respect des différences de chacun ». Coût : 91 310 euros.

Propagande mémorielle

Le Conseil régional soutient les déplacements des jeunes sur les « lieux de l’histoire du XXe siècle ».

  • Année scolaire 2007-2008 : 144 projets pour 211 916 euros,
  • 2007 : 18 projets pour 45 073 euros
  • Année scolaire 2006-2007 : 140 projets pour 199 073 euros
  • Année scolaire 2005-2006 : 97 projets pour 156 399 euros
  • 2006 : 20 projets pour 30 656 euros
  • Année scolaire 2004-2005 : 40 projets pour 89 119 euros
  • 2003 : 22 projets pour 58 521 euros
  • Création d’une ligne « déplacements des lycéens et des apprentis sur des lieux de mémoire » d’un montant de 30 490 euros pour l’année 2002.

Une formation professionnelle ciblée

– 24 demandeurs d’emploi réfugiés, français rapatriés et régularisés du territoire de Strasbourg ont bénéficié de cours de français. 60 demandeurs d’emploi ont déjà suivi une première formation de 300 heures en « français langue étrangère » : coût pédagogique d’une session de l’action de formation : 29 180 euros.

Des représentants syndicaux (CGT, CFDT, , CFTC, FO) ont profité d’un programme de formation, entièrement pris en charge par la Région. Coût : 40 564 euros.

Accompagnement à l’emploi dans l’artisanat de jeunes en difficultés d’insertion professionnelle. Le bilan qui couvre la période de septembre 2003 à août 2004 fait apparaître 515 jeunes en difficulté dont 276 issus de quartiers sensibles. Coût pour la Région : 125 010 euros.

– Plan de prévention et de lutte contre l’ État – Région 2005-2007 : La Région est intervenue à travers divers programmes pour la lutte contre l’illettrisme pour un montant global de plus de 1 462 000 euros en 2004. Un montant de 2 488 000 euros a été inscrit au budget primitif 2 005 pour des actions de lutte contre l’illettrisme, soit une augmentation de 59 % par rapport à 2004.

Culture, quand tu nous tiens

Une convention de partenariat a été signée entre le Fonds régional d’ (FRAC) d’Alsace, l’État et la Région Alsace pour les années 2008-2009/2010. Le FRAC d’Alsace a touché une subvention d’un montant global de 1 077 043 euros. La même convention pour les trois années précédentes avait coûté 918 000 euros à la Région.

Téléchargez le Livre noir de la Région Alsace, établi par Patrick Binder, président du groupe Front national du conseil régional d’Alsace.

Source : Le Cri du Contribuable n°81.

Publié par Observateur le 12/03/10

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs


  • Pingback: » ¨ ilys
  • Poster votre réaction

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.