Le 02/03/2010

Immigration : un coût de 30,4 milliards d’euros par an

Le coût de l’immigration en France est de 30,4 milliards d’euros par an. Le coût de l’émigration : 7,9 milliards d’euros, qui ne rentrent pas dans les caisses de l’État du fait de l’expatriation annuelle des Français. La politique migratoire de la France nous coûte au total 38,3 milliards soit près de 2 points de […]

Le coût de l’ en France est de 30,4 milliards d’ par an. Le coût de l’émigration : 7,9 milliards d’, qui ne rentrent pas dans les caisses de l’État du fait de l’ annuelle des Français. La migratoire de la France nous coûte au total 38,3 milliards soit près de 2 points de PIB.

mono-gourevitchDépenses d’immigration pour l’État : 79,4 milliards d’euros par an dont

  • Coûts sociaux : 58,64 Md €
  • Coûts sociétaux : 13,65 Md €
  • Coûts sécuritaires : 5,24 Md €
  • Coûts éducatifs : 1,87 Md €

Contribution des immigrés aux de l’État : 49 milliards euros par an dont

  • Cotisations sociales : 12,754 Md €
  • Fiscalité État : 28,303 Md €
  • Fiscalité locale : 7,794 Md €

Déficit annuel de la politique d’immigration : 30,4 milliards d’euros

Coût de l’expatriation pour l’État : 11,117 milliards d’euros par an dont

  • Coûts de : 4,914 Md €
  • Coûts de structure : 0,365 Md €
  • Manque à gagner fiscal pour l’État : 3,182 Md €
  • Manque à gagner pour les collectivités locales : 0,306 Md €
  • Manque à gagner social : 0,490 Md €
  • Equivalent perte de PIB : 1,860 Md €

Recettes et économies dues à l’expatriation : 3,239 milliards d’euros

Déficit annuel de l’expatriation pour l’État : 7, 878 milliards d’euros

Déficit de la de la France : 38,278 milliards d’euros

Investissements de l’État concernant les : 10 milliards d’euros
Dont au développement ( directe) : 4, 259 milliards
Dont d’intégration : 5,70 milliards

Plus-value productivité des immigrés : 5 milliards d’euros

Population française métropolitaine au 1/1/09 : 62,9 millions de résidents
Population d’origine étrangère : 7,7 millions de résidents dont
plus de 18 ans : 5,4 millions de résidents
moins de 18 ans : 2,3 millions de résidents
Population en situation irrégulière : environ 550 000 résidents
Population immigrée active : 3 millions de résidents
Population immigrée occupée : 2,6 millions de résidents
Nombre d’arrivée de légaux par an : 215 000
Nombre de départs de ces migrants par an : 90 000
Solde migratoire immigration : + 125 000 par an

Transferts de fonds annuels des immigrés : 4,82 milliards d’euros
Salaire but mensuel (moyenne nationale) : 1971 euros
Salaire brut immigré mensuel : 1 800 euros
Salaire brut non immigré : 2 000 euros

Population française expatriée : 2,39 millions de personnes
Nombre de départs par an : 233 000 émigrants
Nombre de retour par an : 168 000 « rentrants »
Solde migratoire expatriation : – 65 000 personnes par an
Salaire moyen annuel d’un candidat à l’expatriation : 29 000 euros
Salaire moyen d’un expatrié dans le pays d’accueil : 48 000 euros
Salaire moyen à son retour en France : 35 000 euros

Budget ministère de l’Immigration 2009 : 513,8 millions d’euros

Source :  » Le coût de la politique migratoire de la France  » par Jean-Paul Gourévitch. Monographie n° 23 de Contribuables Associés.

Retrouvez les études sur le coût de la politique migratoire de la France sur le site http://www.le-cout-de-la-politique-migratoire.fr/

Publié par Observateur le 2/03/10

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs


Par GDM, le 03/03/2010

indiquer un cout sans indiquer le gain est incomplet.

Par admin, le 03/03/2010

Le gain est indiqué : Contribution des immigrés aux recettes de l’État : 49 milliards euros dont

* Cotisations sociales : 12,754 Md
* Fiscalité État : 28,303 Md
* Fiscalité locale : 7,794 Md

Dépenses : 79,4 Md

Donc Déficit de la politique d’immigration : 30,4 Md

  • Par Jack, le 06/03/2011

    C’est connu, la France est très généreuse avec les deniers de ses contribuables… Le pire dans tout ça, c’est qu’on targue les Français de colonialistes, de mécréants, j’en passe et des meilleurs… Bref, à l’heure où l’on nous ponctionne de plus en plus, il n’y a pas de petites économies. Les milliards d’Euros engloutis seraient aussi bien dans les caisses des retraités et des chômeurs de notre pays.
    Ainsi va la France, on sait que plus on est bon, plus on est con…sidéré !!!

    Par Michel Chazeau, le 10/03/2011

    Bonjour ,
    Cher Jack du 06.03.2011 , je pense exactement comme vous sauf que le verbe ponctionner me semble ici un doux euphémisme .
    Il s’agit là de racket par des faunes organisées qui pillent la France comme des pirates à l’abordage , sans oublier de lui cracher dessus en guise de reconnaissance ;les « targueurs »ne sont pas les payeurs !
    Quand aux retraités français les plus démunis , nous sommes le cadet du souci de nos gouvernants , si tant est qu’ils s’en fassent à ce sujet ; à quand la prochaine canicule ?…
    Bien cordialement .

    Par un français, le 02/04/2011

    Et après cela, l’UMP et le PS s’étonne que le Front National soit très attentif à l’immigration. Étant donné le coût, je n’ose même pas imaginé le coût réel de la politique ultra-libéralisme de la caste UMPS. Comment pourriez-vous avoir un avenir prospère avec de tels charlatans (UMP , PS )? Si vous voulez un jour vous en sortir,voter pour Marine Le Pen pour l’élection présidentielle de 2012 pour un politique nationale pour les Français de toutes origines et de toutes les religions !

    Par delaunay, le 04/04/2011

    umps pc c’est sûrement une bande de délinquants

    Par Sarkoseptique, le 25/06/2011

    il faudrait rajouter le cout de nos élus à votre chiffre !
    Diminuer le nombre d’élus en France par marssac.2000.free.fr

    Il y a 618 384 élus en France, soit un élu pour 104 habitants ! Dans d’autres pays, comme l’Allemagne ou les États-Unis, ce taux de représentation est beaucoup plus faible.
    Les élus français bénéficient en outre d’avantages substantiels liés à leurs fonctions, notamment un régime spécial de retraite et le cumul des indemnités en cas de cumul des mandats.
    Trois réformes s’imposent de toute urgence :
    •Diminuer le nombre d’élus, en commençant par une réduction d’un tiers du nombre de députés et de sénateurs ;
    •Supprimer le cumul des rémunérations en cas de cumul des mandats ;
    •Durcir les sanctions en cas de comportement délictueux d’un élu dans le cadre de ses fonctions.

    Par hamel, le 06/11/2011

    suprimer l,immigation retour massif dans leur pays economie assuree pour les chomeurs et retraitees

  • Par Chasse d'eau, le 17/10/2014

    En plus d’être un socialiste, tu étais un raciste.
    Michel Chazeau le nazi de service.
    J’espère que tu portes le poids de la honte et du tord que tu as causé a toute ta famille.
    Sale ingrat.

    Poster votre réaction

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.