Le 21/07/2010

1 milliard d’ euros pour les syndicats du public

Montant des aides aux syndicats du secteur public : autour de 1 milliard d’ euros par an, selon un rapport de l’ administration. Les subventions versées et les décharges de services coûteraient près de 250 euros par an et par agent. Nous avons déjà ciblé sur notre site quelques subventions aux syndicats « particulièrement parlantes ». L’ […]

Montant des aux syndicats du : autour de 1 milliard d’ euros par an, selon un de l’ . Les versées et les décharges de services coûteraient près de 250 euros par an et par .

Nous avons déjà ciblé sur notre site quelques subventions aux syndicats « particulièrement parlantes ».

Trez5L’ enquête a été menée par 4 corps d’inspection, dont l’ Inspection générale des affaires sociales () auprès de toutes les du Loiret et du Rhône.

L’ État, les collectivités locales et les hôpitaux consacreraient dans ces 2 départements jugés types au moins «  134 euros par agent et par an aux dépenses de soutien à l’activité des syndicats », et probablement beaucoup plus.

Faute de données disponibles sur tous les types de dépenses concernées (mise à disposition de , informatique, autorisations d’absence, décharge de services, subventions directes), ce total constitue «  un minimum » et doit plutôt atteindre en réalité «  aux alentours de 250  euros par agent » et par an, d’ après le rapport cité par les Échos.

Rapporté au nombre total de , soit 5,2 millions de personnes, (chiffre contestable), le soutien à l’activité syndicale coûterait donc de 700 millions à 1,3 milliard d’euros par an.

Les auteurs de l’ étude préconisent notamment de rendre obligatoire pour chaque employeur public, la rédaction d’ un rapport annuel sur les moyens financiers et matériels alloués aux syndicats.

Le secrétaire d’Etat à la Fonction publique, Georges Tron, a annoncé que les négociations sur les moyens accordés aux syndicats de fonctionnaires, aboutira « avant l’été 2011 ».

Combien de fonctionnaires en France ?

Source : Les Échos

Publié par Observateur le 21/07/10

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs


  • Par CHER, le 22/07/2010

    L’Etat n’a pas vocation à soutenir les syndicats (publics ou privés) et ces derniers ne devraient compter que sur les cotisations de leurs militants. Voici une manne financière de 1 milliard qui serait la bienvenue pour combler une caisse sociale deficitaire dans le cadre de la politique de reforme budgetaire rigoureuse que le gouvernement envisage de mettre en place.

    Par Xavier Collet, le 30/07/2010

    L’Etat achète la paix sociale au prix du racket syndical.

  • Poster votre réaction

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.