Le 01/07/2010

L ‘ État verse 3 millions d’ euros de subventions à la FFF

L ‘ État verse 3 millions d’ euros de subventions à la FFF (Fédération française de football) d ‘après le député Michèle Tabarot, présidente de la commission des Affaires culturelles, qui  a auditionné mercredi 30 juin 2010, Raymond Domenech et Jean-Pierre Escalettes sur le fiasco des Bleus en Afrique du Sud. Ce montant ne tient […]

fffL ‘ État verse 3 millions d’ euros de à la FFF (Fédération française de ) d ‘après le député Michèle Tabarot, présidente de la commission des Affaires culturelles, qui  a auditionné mercredi 30 juin 2010, Raymond Domenech et Jean-Pierre Escalettes sur le fiasco des Bleus en Afrique du Sud.

Ce ne tient pas compte des subventions des collectivités locales. Le total de la FFF est de 200 millions d’ euros, selon le député interviewé hier sur RMC.

Nous avons contacté à plusieurs reprises le siège de la FFF ces derniers jours, afin d’ en savoir plus sur son mode de . La Fédération  » n’ a rien à dire  » sur le sujet, si ce n’est via son service de presse qui nous raccroche au nez … (Si vous voulez tenter vous-même le coup : 01 44 31 73 00).

La FFF est une association régie par la loi du 1er juillet 1901, fondée le 7 avril 1919 par transformation du « Comité français interfédéral » créé en 1906, et reconnue d’utilité publique par décret en date du 4 décembre 1922.

En vertu du décret n° 2009-540 en date du 14 mai 2009, la FFF est tenue de publier ses comptes au Journal officiel (comme toute association recevant plus de 153 000 euros de subventions ou de ) : au 01 juillet 2010,  les ne sont toujours pas déposés.

La FFF aurait-elle quelque chose à nous cacher ?

Jean-Baptiste Leon

Subventions au sport pro et gaspillage d’argent public

Publié par Observateur le 1/07/10

Print Friendly

Articles relatifs


Par bernard ALGHISI, le 01/07/2010

Il n’y a pas quelqu’un qui nous a dit dernièrement que le foot ne coûtait rien aux contribuables….?

  • Par DESCLAUD, le 16/11/2010

    la gabegie continue de plus belle ou comment s’attirer des élècteurs aux frais des contribuables !

    Poster votre réaction

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *