Le 09/07/2010

La député PS Sylvie Andrieux mise en examen

La député PS des Bouches-du-Rhône, Sylvie Andrieux, a été mise en examen, jeudi 8 juillet à Marseille, dans le cadre d’une affaire de détournement présumé de fonds de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA), dans laquelle 23 personnes étaient déjà mises en cause. Elle a été mise en examen pour complicité de tentative d’escroquerie et complicité […]

La député PS des Bouches-du-Rhône, Sylvie Andrieux, a été , jeudi 8 juillet à Marseille, dans le cadre d’une affaire de détournement présumé de fonds de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA), dans laquelle 23 personnes étaient déjà mises en cause.

subventions_detournees_associations_associations_bidons_associa­tions_pistonnees_campagne_elec­torale_canard_enchaine_clientelisme_comp­tabilite_conseil_regional_Paca_controle_administratif_demande_de_subventions_detournements_de_fonds_elus_fonctionnaire_Gilles_Gauer_juge_Landou_Marseille_Michel_Vauzelle_PACA_politique_de_la_ville_PS_quartiers_Nord_subventions_sylvie andrieuxElle a été mise en examen pour complicité de tentative d’ et complicité de détournement de , au terme d’environ cinq heures d’audition comme témoin assisté par le d’instruction Frank Landou.

L’ immunité parlementaire de la député avait été partiellement levée, début avril 2010.

Elle a été placée sous contrôle judiciaire avec interdiction de rencontrer les autres acteurs de l’affaire.

Sylvie Andrieux demandait à être entendue depuis plusieurs mois dans le cadre de cette affaire. Elle affirme pouvoir démontrer la « fausseté des accusations ».

L’enquête, ouverte à la mi-2007 après le signalement par (Traitement du renseignement et action contre les circuits financiers clandestins) de flux financiers suspects entre juin 2005 et janvier 2007, porte sur le détournement de quelque 740 000 euros par des présumées fictives et subventionnées par la région.

Parmi les mis en examen, outre les  » responsables associatifs « ,  un fonctionnaire territorial qui réceptionnait les demandes de , Rolland Balalas, ancien secrétaire général du groupe PS au Conseil régional et ex-assistant parlementaire de Mme Andrieux, a déclaré aux enquêteurs que les détournements visaient à acheter les services de dirigeants associatifs dans des quartiers populaires du nord de Marseille, où l’élue a son fief, pour la campagne des législatives de 2007.

Deux ex-cadres de la région, et Jules Nyssen, ont aussi été mis en examen.

En mai 2009, le président PS du Conseil régional, Michel Vauzelle, avait retiré à Sylvie Andrieux sa délégation à la en raison de l’enquête. Un mois plus tard, la député quittait le conseil régional où elle siégeait depuis 1992, officiellement pour cumul de mandats.

Le blog de Sylvie Andrieux

Publié par Observateur le 9/07/10

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs


  • Par bernard ALGHISI, le 09/07/2010

    Pour toutes les personnes éprises de morale et de justice:
    Venez visiter notre site:
    http://www.associationmieuxvivredanslatransparence.fr et en particulier nos journaux 7 – 8 et 9. Vous verrez qu’à SAINT FIRMIN EN VALGODEMARD (Hautes-Alpes) malgré des faits probants, rien n’a été fait pour poursuivre les auteurs de graves infractions. Vous verrez aussi que tout a été fait par ceux qui sont chargés de défendre nos
    intérêts pour nous bâillonner, pourquoi…..?
    Ces affaires sont pourtant aussi graves voir plus graves que celles qui sont dénoncées aujourd’hui dans la presse….!
    Une petite association, n’aurait-elle pas la légitimité de dénoncer et faire poursuivre des élus délinquants dont les actes sont préjudiciables aux citoyens et aux contribuables…?
    Va t-on encore pendant longtemps attendre le bon vouloir de nos institutions défaillantes pour arrêter toutes ces magouilles …..?

    Bernard ALGHISI

    Poster votre réaction

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.