Le 29/09/2010

Coût du droit d’ asile pour la France : 315 millions d’ euros par an

Le ministre de l’Immigration et de l’Identité nationale, Eric Besson a déclaré ce matin (29-09-2010) sur France Inter que le droit d’ asile coûtait plus de 315 millions d’ euros par an à la France.  » Les Français doivent savoir que l’asile, c’est plus de la moitié du budget de mon ministère, sur 630 millions […]

droit-dasile

Le ministre de l’Immigration et de l’Identité nationale, Eric Besson a déclaré ce matin (29-09-2010) sur France Inter que le droit d’ coûtait plus de 315 millions d’ euros par an à la France.

 » Les Français doivent savoir que l’asile, c’est plus de la moitié du budget de mon ministère, sur 630 millions d’euros, l’asile, ça représente 315 millions d’euros sans même tenir compte de ce qu’on appelle l’ Aide médicale d’ Etat [AME] « , a déclaré le ministre.

Le coût de l’ AME est de 810 millions d’ euros par an.

 » La générosité française a un coût et le dire ce n’est pas agiter quelque fantasme, pour l’asile, la France est la plus généreuse en Europe, la première en Europe et la deuxième dans le monde après les États-Unis », a-t-il dit.

Le ministre a aussi précisé le coût d’une reconduite à la frontière,  » de l’ordre de 12 000 euros par personne « .

Le rapport de la mission ” Immigration, asile et intégration ” du Sénat (Projet de Loi de Finances 2009) évaluait le coût budgétaire prévisionnel d’ une reconduite à la frontière à environ 20 970 euros par personne reconduite. Selon cette même source, le coût total des reconduites aux frontières serait de 415,2 millions d’ euros

 » Pourquoi, parce que la France a le droit sur les citoyens en situation irrégulière le plus protecteur en Europe et que nous multiplions les garanties « , a assuré Eric Besson.

Le rapport du Sénat

Via le Figaro.

Publié par Observateur le 29/09/10

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs


  • Par Philippe, le 30/09/2010

    Un exemple récent tiré de la vie réelle : un ami électricien travaille à temps plein uniquement pour restaurer les dégats occasionés dans quelques foyers de demandeurs d’asile (trois si je me souviens bien ce qu’il m’a dit).
    Il doit régulièrement passer pour réparer ce que les tchétchènes dégradent régulièrement (les foyers dont ils s’occupent sont uniquement occupés par des tchétchénes si j’ai bien compris).
    Quand on connait les difficultés que les français ont à trouver le budget nécessaire pour payer un électricien…

    Par CHERRIER, le 30/09/2010

    Dans le numero d’Octobre de TERRA ECO, j’ai pu lire que « les migrants sont contributeurs nets au budget de l’Etat : ils déboursent plus en impôts qu’ils ne reçoivent de prestations sociales »
    Joël Oudinet (économiste à l’université de Paris 13)

    Par Joel Oudinet, le 03/11/2010

    Effectivement, en 2005, la contribution nette des immigrés est positive de 12 milliards d’euros. Donc en moyenne, un immigré a apporté 2250 euros à l’état. La raison principale est que la majorité des immigrés sont agés entre 20 et 55 ans, soit la tranche d’age qui a la contribution la plus positive.

    Joel Oudinet
    Université Paris-Nord 13
    CEPN-CNRS

    Par admin, le 03/11/2010

    @ Joel Oudinet :

    Immigration : un coût de 30,4 milliards d’euros par an

    Le coût de l’immigration en France est de 30,4 milliards d’euros par an. Le coût de l’émigration : 7,9 milliards d’euros, qui ne rentrent pas dans les caisses de l’État du fait de l’expatriation annuelle des Français. La politique migratoire de la France nous coûte au total 38,3 milliards soit près de 2 points de PIB.

    Dépenses d’immigration pour l’État : 79,4 milliards d’euros par an dont
    * Coûts sociaux : 58,64 Md €
    * Coûts sociétaux : 13,65 Md €
    * Coûts sécuritaires : 5,24 Md €
    * Coûts éducatifs : 1,87 Md €

    Contribution des immigrés aux recettes de l’État : 49 milliards euros par an dont
    * Cotisations sociales : 12,754 Md €
    * Fiscalité État : 28,303 Md €
    * Fiscalité locale : 7,794 Md €

    Source et suite sur http://www.observatoiredessubventions.com/2010/immigration-un-cout-de-304-milliards-deuros/

    Poster votre réaction

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.