Le 01/10/2010

Hausse des impôts à Autun : le maire séquestré

La hausse des impôts locaux de 3380 % à Autun ( Saône-et-Loire) a scandalisé la France entière. Rémy Rebeyrotte, le maire de la ville, fait marche arrière. Face à l’ oppression fiscale,  les contribuables d’ Autun maintiennent la pression. Notre article sur les débuts de l’ affaire Lors du conseil municipal du jeudi 30-09-201o, Rémy […]

La hausse des locaux de 3380 % à Autun ( Saône-et-Loire) a scandalisé la France entière. Rémy Rebeyrotte, le de la ville, fait marche arrière. Face à l’ oppression fiscale,  les d’ Autun maintiennent la pression.

autun


Notre article sur les débuts de l’ affaire

Lors du conseil municipal du jeudi 30-09-201o, Rémy Rebeyrotte a fait adopter la division par quatre de la surtaxe foncière, mais aussi la possibilité pour les 72 contribuables concernés de demander un dégrèvement, mais aussi, si cela est possible, un déclassement des parcelles incriminées. Pour plus de détails, voir ici.

L’ de défense des contribuables « Autun : Taxe Foncière » n’entend pas en rester là et compte emmener le dossier en justice.

A l’issue du conseil municipal les conseillers municipaux de la majorité ont été
copieusement hués par les manifestants.  Des gendarmes ont été déployés pour sécuriser les lieux. Rémy Rebeyrotte et les élus du groupe de la majorité ont été séquestrés dans la mairie trois bons quarts d’heure.

Des manifestants, notamment du monde agricole, avaient décidé de bloquer toutes les portes de l’Hôtel de Ville. Après la séquestration, le maire a accueilli une délégation de manifestants. Rémy Rebeyrotte et ses collègues élus portent cependant plainte.

Source : creusot-infos.com

Publié par Jean-Baptiste Leon le 1/10/10

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs


  • Poster votre réaction

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.