Le 20/04/2011

Le coût de Chirac pour les contribuables

Le coût de Chirac pour les contribuables. Combien l’Etat et les contribuables dépensent-ils chaque année pour Jacques Chirac ? 6 gendarmes veillent en permanence sur le château de Bity, dont Jacques Chirac est propriétaire. Le coût de cette protection est entièrement aux frais des contribuables et s’élève à 420 000 euros par an. (A comparer […]

Le coût de Chirac pour les contribuables. Combien l’Etat et les contribuables dépensent-ils chaque année pour Jacques Chirac ?

6 gendarmes veillent en permanence sur le château de Bity, dont Jacques Chirac est propriétaire. Le coût de cette protection est entièrement aux frais des contribuables et s’élève à 420 000 euros par an.

(A comparer avec les 15 gendarmes  mobilisés à temps plein pour garder la résidence privée de Valéry Giscard d’Estaing dans le Loir-et-Cher).

Durant les 12 années de présence de Jacques Chirac à l’Elysée, c’étaient 31 gendarmes mobiles qui étaient affectés à la sécurité du château de Jacques Chirac, un château en ruine … Chirac ne s’y rend qu’une fois par an pour une visite éclair fin juillet. Chirac préfère séjourner dans les résidences de son ami François Pinault à Dinard, aux Andelys et à Saint-Tropez, ou encore chez le roi du Maroc.

Depuis 1967 et jusqu’en 2007, Jacques Chirac et Bernadette ont été nourris, logés et blanchis par le contribuable. Mais Chirac continue de bénéficier de nombreux privilèges.

La République met à la disposition de Chirac et de tous les anciens présidents de la République, un appartement de fonction meublé et équipé, dont la maintenance et les charges, y compris le téléphone, sont assumées par l’Etat.  Mais Chirac préfère vivre depuis 4 ans dans l’appartement prêté par la famille de son grand ami Rafic Hariri.

A l’entresol, le propriétaire met à disposition un autre appartement de 31 m², transformé en office pour une partie des treize placés au service de Jacques Chirac, dont le coût est estimé à 554 000 euros annuels pour leurs salaires.

L’Etat paye également le loyer du bureau de Jacques Chirac, qui occupe le 2ème étage d’un immeuble près de l’Assemblée nationale.

Chirac dispose en permanence de 19 fonctionnaires à son service, dont les 6 gendarmes affectés à la sécurité de son château en Corrèze.

Sur ces 19 fonctionnaires, le chef de cabinet de Jacques Chirac, touche 74 400 euros bruts par an. Ses 2 collaborateurs directs coûtent au total 96 000 euros. Un fonctionnaire des Archives nationales chargé de les aider à trier les papiers de l’ancien président  émarge à 36 000 euros. Enfin, trois secrétaires dactylographes : 64 800 euros.

De plus, 6 fonctionnaires sont détachés à l’appartement du 5, quai Voltaire : deux gardes du corps (143 600 euros), deux chauffeurs (96 000 euros) et deux personnels de service (43 200 euros).

Au total, les 19 fonctionnaires au service de Jacques Chirac coûtent chaque année 974 000 euros aux contribuables.

Le retraite dorée de Jacques Chirac

En tant qu’ancien président de la République, maire de Paris, conseiller à la Cour des comptes et député de Corrèze, Jacques Chirac perçoit 19 000 € par mois de pensions cumulées. A cela, il faut également ajouter les 12 000 euros mensuels que Chirac touche en tant que membre de droit du Conseil constitutionnel. Soit un belle retraite à 31 000 euros bruts par mois pour Jacques Chirac.

Le coût du musée Chirac

La chambre régionale des comptes du Limousin a épingle le conseil général de Corrèze, dirigé depuis 2008 par , pour sa gestion du musée du Président Jacques Chirac. Inauguré en 2000 à Sarran, le musée Chirac a enregistré, en 2008, 200 000 d’euros de recettes (62.000 visiteurs) pour 1,7 million d’euros de dépenses.  ( Voir Combien coûte le musée Chirac ?).

L’ancienne majorité UMP du conseil général avait déjà englouti 16,7 millions d’euros dans la construction de ce musée, et avait voté un crédit de plusieurs centaines de milliers d’euros afin construire le cantonnement des gendarmes chargés de la protection du château de Bity sur un terrain acheté par la mairie de Sarran.

source: France Soir

Publié par Rédaction le 20/04/11

Print Friendly

Articles relatifs


Par Defives, le 20/04/2011

Que de choses inadmissibles aux frais des
Con -tribuables !!
Petit Jacques,de son côté,va diffuser à ses Amis.

Par Cabanne, le 20/04/2011

Question : en cas de décès de Jacques, combien la veuve nous coûtera-t-elle ?

Par mamar, le 31/07/2013

Et combien nous coûte se femme, après ça il vient nous dire que trente pour cent de l’argent de notre porte monnaie vient d’Afrique.
Gentil Jacquouille!

Poster votre réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *