Le 23/05/2011

Conseillers territoriaux : des économies qui coûtent cher

Les 3 493 futurs conseillers territoriaux seront élus pour six ans en mars 2014. Ils siégeront à la fois au département et à la région. Ils remplaceront les quelque 6 000 conseillers généraux et régionaux actuels. Selon le projet du gouvernement, le conseil régional et les conseils généraux de la région devront élaborer dans un […]

Les 3 493 futurs conseillers territoriaux seront élus pour six ans en mars 2014. Ils siégeront à la fois au département et à la région. Ils remplaceront les quelque 6 000 conseillers généraux et régionaux actuels.

Selon le projet du gouvernement, le conseil régional et les conseils généraux de la région devront élaborer dans un délai de six mois après l’élection, « un schéma régional qui permettra de définir la répartition optimale des compétences entre la région et les départements ».

Le gouvernement met en avant une économie de 40 millions au titre de la diminution de l’enveloppe des indemnités.

Cette «  répartition optimale » est une « illusion » pour le député socialiste Alain Rousset, président de l’Association des régions de France (ARF), qui avance le coût d’ 1 milliard d’euros pour le contribuable. Montant que conteste Philippe Richert, ministre en charge des Collectivités territoriales.

L’ARF pointe les dépenses supplémentaires : modernisation des enceintes, construction de bureaux, embauche de collaborateurs, frais liés aux déplacements.

Les conseillers territoriaux devront siéger physiquement dans les seuls hôtels de Région : en Midi-Pyrénées, le coût de construction d’un nouvel hémicycle où siégeront non plus 91 mais 251 élus a été évalué à 20 millions d’euros au moins.

Jean-Baptiste Leon

Publié par Jean-Baptiste Leon le 23/05/11

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs


Par bob, le 24/05/2011

Je veux bien qu’avec moins d’élus ca coute plus cher, mais l’évidence n’est pas celle la. Il faudrait un article un peu plus détaillé que simplement des accusations d’un socialiste qui ne sont peut être pas le meilleur moyen d’avoir un point de vue crédible sur les dépenses des collectivités !

Poster votre réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.