Le 14/02/2012

Ségolène Royal fait voter une subvention de 400 000 euros aux syndicats

Lors du conseil régional de la Vienne, Ségolène Royal a accordé une subvention de 400 000 euros aux syndicats. Les esprits se sont échauffés en fin de séance, et Ségolène Royal a menacé ses propres élus de la majorité s’ils ne votaient pas la subvention de fonctionnement aux syndicats, d’un montant de 400 000 euros. […]

Lors du conseil régional de la Vienne, Ségolène Royal a accordé une subvention de 400 000 euros aux syndicats.

Ségolène Royal accorde une subvention de 400 000 euros aux syndicatsLes esprits se sont échauffés en fin de séance, et Ségolène Royal a menacé ses propres élus de la majorité s’ils ne votaient pas la subvention de fonctionnement aux syndicats, d’un montant de 400 000 euros.

En effet, certains élus se sont étonnés de l’importance de cette subvention aux syndicats et ont déclaré vouloir voter contre l’attribution de cette subvention.

Ségolène Royal a déclaré que cette subvention était « nécessaire », « justifiée », en souhaitant que les organisations syndicales « soient obligatoires ». Ségolène Royal a ensuite menacé les élus « Ceux qui voteront contre, j’en prendrai acte et je verrai les conséquences. »

Le groupe de l’opposition a dénoncé le manque de transparence concernant l’attribution de cette subvention de 400 000 euros syndicats mais Ségolène Royal n’a rien voulu savoir.

source: lanouvellerepublique.fr

Publié par Rédaction le 14/02/12

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs

Cet article est taggé dans:

Par CHER, le 14/02/2012

on constate le sectarisme et l’autoritarisme de segolène royal au travers de l’utilisation de l’argent des contribuables avec menaces auprès des élus qui sont opposés à son ideologie au detriment des autres secteurs dit sociaux… on voit comment fonctionne les adeptes du PS, pauvre France…

Par Mel, le 14/02/2012

Le conseil régional de la Vienne….. Oui, oui, oui…. La Vienne étant devenue une région dans la nuit.

Par Satelmarc, le 14/02/2012

Ca continue ! 400000 euros, une broutille pour Mme Royal — c’est pour quand le grand nettoyage des politiques vereux qui ont tant pille notre pays depuis 31 ans ? —

Par Christian Bon, le 15/02/2012

Un déni de démocratie. Cette femme montre son vrai visage que les médias majoritairement de gauche ont toujours occulté.
C’est un dictateur, non plus ni moins, comme Frêche. Elle use de la menace, de pressions financières sur les élus et administrés par ricochet.
Bref ce n’est pas une démocrate. Heureusement qu’elle n’a pas eu le pouvoir en 2007.

Par sud Deux Sèvres, le 15/02/2012

Après une hausse très significative des impôts et prélèvements en tout genre dans notre Région, voila Mme Royale qui encore dilapide notre argent ! La vie est dure pour le petit peuple, mais la gamelle est sure pour Mme Royale . pour chercher les voix des syndicalistes dans n’hésite pas à mouiller la chemise .

Par doms18, le 15/02/2012

Ajoutons à cela son score minable aux trop médiatiques primaires, cela sent le début de la fin.

Par Lyne, le 15/02/2012

et on ose traiter Marine Le Pen de dictateur .. cherchez l’erreur ..
quelles contreparties les syndicats ????
heureusement que la France est ruinée, mais seulement pour le petit peuple pas pour ceux qu’on appelle nos élites .. ces gens de gauche sont les 1er à donner des leçons de démocratie ..mais on s’aperçoit que ça ne les concerne pas ..
je déteste tous ces hommes et ces femmes politiques qui s’enrichissent sur notre dos

  • Par Jacques, le 18/04/2012

    Cette horde de « voyous » de gauche comme de droite dilapident l’argent du contribuable en toute impunité. C’est scandaleux.
    Voulons nous rester pieds et mains liés face a de telles escroqueries ? Notre problème c’est notre inertie et notre passivité.
    Il est urgent que nous nous mobilisions tres fort pour faire entendre nos voix, par des manifestations musclées a tous les niveaux de l’appareil qu’il soit au niveau des communes, des régions et de l’état.
    Dans la mesure ou nous n’approuvons pas il est de notre devoir de réagir. Nous avons des moyens de pression, les urnes, les impots et certainement bien d’autres.

    Par mumu93, le 18/04/2012

    il serait d’arreter tous ces copinages de tous bords politiques confondus.
    il faut mettre un grand coup dans cette foumilliere mais comme tout le monde en croque personne ne le fera

    Poster votre réaction

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.