Le 06/12/2012

Roquebrune : le combat des contribuables contre le maire prend de l’ampleur

Josette Mimouni, la présidente de l’Association citoyenne des contribuables roquebrunois, dans le Var, n’a pas chaumé depuis la création de son association en 2011. Son combat contre la gestion hasardeuse de la municipalité a été relayé sur la TNT, dans l’émission Enquête d’actualité, présentée par Guy Lagache sur la chaîne D8. La dette de Roquebrune […]

Josette Mimouni, la présidente de l’Association citoyenne des contribuables roquebrunois, dans le Var, n’a pas chaumé depuis la création de son association en 2011. Son combat contre la gestion hasardeuse de la municipalité a été relayé sur la TNT, dans l’émission Enquête d’actualité, présentée par Guy Lagache sur la chaîne D8.

La dette de Roquebrune sur Argens s’élève aujourd’hui à 3 631 euros par habitant. Roquebrune est ainsi la 4ème ville la plus endettée de France, derrière Levallois Perret ( 11 318 euros par habitant), Cannes ( 4 216 euros par habitant), et Bussy Saint Georges ( 3 505 euros par habitant). Les dépenses de la communes sont disproportionnées et dépassent de loin la moyenne des autres communes de France : près de 3500 euros par habitant et par an, don 200 euros de frais de fonctionnement (personnel, carburant…)

Les dépenses de Roquebrune sur Argens semblent peu justifiées

La mairie de Roquebrune sur Argens a dépensé 207 000 euros en carburants en 2010, dont 67 700 euros pour les services rattachés au cabinet du Maire. En 2011, Roquebrune-sur-Argens a dépensé 301 000 euros en carburants, soit une hausse de 44,92% par rapport à 2010, alors que le budget primitif ne prévoyait que 217 900 euros de dépenses en carburants. Ces dépenses de carburant ont alerté l’association des contribuables roquebrunois, qui dénoncent les agissements du Maire.

Et ils ne sont pas les seuls, en effet, de nombreux contribuables de la commune ont également attaqué la mairie, notamment pour l’octroi de permis de construire suscitant beaucoup d’interrogation. La municipalité fait face à tellement de procès de la part de contribuables mécontents que les la ville a dépensé 488 000 euros en honoraires, dont des honoraires d’avocats, en 2010. En 2011, la dépense était de 440 000 euros. Pour 2012, le budget prévoit 449 500 euros pour les honoraires.

A l’heure des économies sur les dépenses, Roquebrune-sur-Argens ne s’impose aucune politique de réduction des frais de fonctionnement, qui explosent d’année en année tout comme les taux des impôts locaux. Le poids de la dette menace désormais cette commune, l’une des plus mal gérée de France selon les critère financiers de Bercy.

Revoir l’émission ici (à partir de la 22éme minute).

 

Publié par Rédaction le 6/12/12

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs

Cet article est taggé dans: ,

  • Par CHEVA, le 29/05/2013

    Je suis présidente d’une association au même but que vous et rencontre beaucoup de difficultés à me faire entendre je dois me battre continuellement mais je ne cède pas je suis tenace ,j’arrive a faire avancer les dossiers. Notre maire et son conseil, vient de déposer plainte contre notre association, je pense que vous avez due connaitre une situation identique et je souhaiterai échanger avec vous pour avoir d’éventuels conseil je vous remercie cordialement

  • Poster votre réaction

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.