Le 28/02/2013

Assiduité des anciens présidents au Conseil constitutionnel

Le Conseil constitutionnel a effectué des pointages pour mesurer l’assiduité des anciens présidents, et ce n’est guère flamboyant. Passons sur Jacques Chirac, désormais dispensé de présence ( et d’émoluments) pour raisons de santé. Son meilleur ennemi, Valéry Giscard d’ Estaing, ne vient presque plus. Il n’a pris part qu’à 11 décisions sur les 214 rendues […]

Le Conseil constitutionnel a effectué des pointages pour mesurer l’assiduité des anciens présidents, et ce n’est guère flamboyant.

Assiduité des anciens présidents au Conseil constitutionnelPassons sur Jacques Chirac, désormais dispensé de présence ( et d’émoluments) pour raisons de santé. Son meilleur ennemi, Valéry Giscard d’ Estaing, ne vient presque plus. Il n’a pris part qu’à 11 décisions sur les 214 rendues en 2012. Un absentéisme record qui s’explique notamment par le fait que l’Ex considère que les fameuses QPC ( questions prioritaires de constitutionnalité) « ne sont pas de [s]on niveau« , alors qu’elles représentent désormais 90% de l’activité du Conseil. Giscard touche néanmoins l’intégralité de son salaire, soit 12 000 euros net mensuels.

Quant à Sarkozy, ses émoluments ont été divisés par 2 depuis qu’il est redevenu avocat. En 9 mois, il n’a assisté qu’à 3 séances. Et cela ne risque pas de s’arranger dans les mois qui viennent, puisqu’il devra se déporter quand une loi dont il est à l’origine ou dont son successeur est l’auteur viendra en séance. Sans oublier l’examen de ses comptes douteux de campagne.

source: le canard enchainé

Publié par Rédaction le 28/02/13

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs

Cet article est taggé dans: , ,

  • Poster votre réaction

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.