Le 12/02/2013

Le gaspillage des restructurations des hôpitaux

Dans un rapport, la Cour des comptes pointe du doigt les gaspillages des mauvaises restructurations effectuées dans les hôpitaux. La Cour des comptes dénonce les restructurations hospitalières entamées il y a une quinzaine d’années. Selon les magistrats de la Cour, ces restructurations continuent d’être « mal conduites » ou « inachevées« . En 2008, la Cour des comptes préconisait […]

Dans un rapport, la Cour des comptes pointe du doigt les gaspillages des mauvaises restructurations effectuées dans les hôpitaux.

Le gaspillage des restructurations des hôpitauxLa Cour des comptes dénonce les restructurations hospitalières entamées il y a une quinzaine d’années. Selon les magistrats de la Cour, ces restructurations continuent d’être « mal conduites » ou « inachevées« .

En 2008, la Cour des comptes préconisait déjà de « relancer » et « rationaliser » les restructurations dans les hôpitaux.

Selon la Cour des comptes, « les hésitations et les retards pris dans la conduite des projets de restructurations des hôpitaux ont conduit à des surcoûts et à des difficultés de financement qui risquent de peser longtemps sur l’équilibre budgétaire des établissements sans que l’offre de soins ait été améliorée« .

Dans la Tarentaise, la fusion des hôpitaux d’Albertville et de Moutiers a fait l’objet de plusieurs plans de , le dernier étant suspendu depuis octobre 2012 dans l’attente de nouvelles études sur l’offre de soins sur le territoire concerné.

La Cour des comptes prône désormais une « démarche rigoureuse et cohérente » pour les restructurations dans les hôpitaux, et l’adoption d’une « stratégie nationale » au lieu d’une stratégie locale.

source: journaldunet.com

Publié par Rédaction le 12/02/13

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs

Cet article est taggé dans: ,

  • Poster votre réaction

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.