Le 29/05/2013

Femen : leur local est subventionné par la Mairie de Paris

Rien ne justifie l'emploi de l'argent public pour financer un mouvement à tendance extrémiste et venu de l'étranger.

Une jeune femme, infiltrée parmi les Femen pendant plusieurs semaines révèle que la mairie socialiste subventionne leur local parisien, dans les murs d’une salle de théâtre, le « Lavoir moderne parisien » (35 rue Léon, dans le 18e arrondissement).

Nul n’ignore que ce groupuscule soi-disant « féministe » importé d’Ukraine, aux méthodes polémiques et souvent violentes, bénéficie d’un soutien peu dissimulé de la part de plusieurs personnalités de la majorité politique. On ne s’étonnera pas dès lors de la faveur que leur témoignent les médias ni de l’indulgence des forces de l’ordre ; mais rien ne justifie l’emploi de l’argent public pour financer un mouvement à tendance extrémiste et venu de l’étranger.

femen

Source : Ndf

Publié par Rédaction le 29/05/13

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs

Cet article est taggé dans: ,

  • Par lejournaldepersonne, le 30/05/2013

    Une hyène et deux Femen
    http://www.lejournaldepersonne.com/2013/04/une-hyene-et-deux-femen/
    À ma droite une femen égyptienne… Aliaa
    À ma gauche une femen tunisienne… Amina
    Entre les deux, je joue le rôle d’une hyène
    Qui peste et proteste contre ce genre de phénomène
    Femmes, femelles, femen… je ne vous dis pas amen
    Je ne crois pas que ce soit la meilleure façon de descendre dans l’arène…
    Pour cesser d’être à la traîne…
    On ne peut pas se comporter comme des chiennes
    Ce n’est pas la victoire qui importe mais les moyens qui l’assurent.
    Nous sommes des visages avant d’être des corps affichés sur un mur.
    Pour détruire le mur de l’intolérance, il y a des moyens plus sûrs
    Votre tenue d’Ève rend suspecte toute votre brillante aventure
    Vous avez ôté à la femme tout son charme, tout son mystère
    Perverti l’image de la fille, souillé l’image de la mère…
    Vous n’avez rien prouvé d’autre, sinon que l’indécence a un sens
    Que l’empire des sens en dit long sur le sens de l’empire
    L’empire de la marchandise qui est devenu votre devise
    L’empire du mâle auquel vous voulez substituer votre empire
    Je vous rassure le matriarcat ne vaut guère mieux que le patriarcat
    Il y a toute une gamme de nuances entre le nu et la burqa
    Vous prétendez lutter contre la pornographie
    En renvoyant de la femme la pire des photographies
    Des corps et un décor dépourvus d’esprit
    Vous prétendez lutter contre la phallocratie
    Avec une zézette qui regrette de ne pas être un zizi
    Vous prétendez lutter contre le sens du sacré
    En sacralisant les cinq sens avec votre licence contraire à la décence.
    Vous prétendez lutter contre le sens moral en prétendant que votre morale a plus de sens
    C’est votre esprit que vous devriez exhiber et non votre nombril!
    Je préfère encore me voiler la face
    Plutôt que d’être suivie à la trace
    Ce n’est pas à moi, mais à vous de me découvrir !

  • Poster votre réaction

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.