Le 23/07/2013

Coût des indemnités de licenciements de l’ Assemblée nationale

Avec les élections législatives de 2012, 839 assistants parlementaires ont été licenciés. Qui paye les licenciements de l’ Assemblée nationale ? Quand un parlementaire licencie un collaborateur, c’est l’Assemblée nationale qui paye les indemnités de licenciement. Suite aux législatives de 2012, les 839 licenciements d’assistants parlementaires ont coûté 17,42 millions d’euros à l’ Assemblée nationale. […]

Avec les élections législatives de 2012, 839 assistants parlementaires ont été licenciés. Qui paye les licenciements de l’ Assemblée nationale ?

Coût des indemnités de licenciements de l' Assemblée nationaleQuand un parlementaire licencie un collaborateur, c’est l’Assemblée nationale qui paye les indemnités de licenciement. Suite aux législatives de 2012, les 839 licenciements d’assistants parlementaires ont coûté 17,42 millions d’euros à l’ Assemblée nationale. Le changement de président de l’Assemblée nationale a entrainé le licenciement de tous les collaborateurs de Bernard Accoyer. Le des personnels contractuels de la présidence de l’ Assemblée nationale est alors passé de 2,10 millions d’euros en 2011 à 2,72 millions en 2012, notamment à cause du versement des indemnités liées à la cessation des fonctions des membres du précédent cabinet.

On ne connaît malheureusement pas le coût du passage de 13 collaborateurs du président de l’ Assemblée nationale avec le cabinet Accoyer, à 17 collaborateurs avec le cabinet Bartolone.

source: acteurspublics.com

Publié par Rédaction le 23/07/13

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs

Cet article est taggé dans: , ,

Par patrice, le 24/07/2013

c’est honteux et après la gauche va nous dire qu’elle fait des économies, mon cul…

Poster votre réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.