Le 03/07/2013

Les gaspillages du Crips

Président du centre régional d’information et de prévention du sida d’Ile-de-France (Crips), Jean-Luc Romero est rudement content. Il vient de remporter le prix Press Club 2013 « humour et politique », que lui ont décerné des internautes. Sans doute à cause d’un de ses plus célèbres traits d’esprit: «Un gay qui vote à droite, c’est […]

Président du centre régional d’information et de prévention du d’Ile-de-France (Crips), Jean-Luc Romero est rudement content. Il vient de remporter le prix Press Club 2013 « humour et politique », que lui ont décerné des internautes.

Les gaspillages du CripsSans doute à cause d’un de ses plus célèbres traits d’esprit: «Un gay qui vote à droite, c’est comme une dinde qui vote pour Noël. » Lui-même ex-dinde – avant de rejoindre le PS, il fut un des secrétaires nationaux de l’UMP -, Romero est également désopilant dans sa manière de gérer le Crips.

Propulsé, en juin 2010, à la présidence de cette association largement financée par le conseil régional d’Ile-de-France, Romero multiplie les fantaisies. Adoubé par Anne Hidalgo, qui lui a laissé sa place, il se montre généreux envers les copains. Après avoir découragé les importuns parmi la soixantaine de salariés, Romero a procédé à quelques embauches indispensables. D’abord, un « chargé de mission » pour le président, c’est-à-dire lui. Payé 2 500 euros par mois pour un mi-temps, ce chargé d’on ne sait trop quelle mission travaille le reste du temps dans l’association Elus locaux contre le sida (ELCS), présidée par… Jean-Luc Romero.

Ensuite, le président Romero a nommé trésorier Philippe Lohéac, par ailleurs délégué général de l’Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD), une autre structure présidée par… Jean-Luc Romero. Christophe Michel, compagnon tout à fait officiel de Romero dans le civil, a intégré le conseil d’administration du Crips. Il est lui aussi salarié d’ELCS et secrétaire général adjoint d’ADMD!

Autre recrue nécessaire à la bonne marche de l’association, Corinne Mancel fut un temps « chargée des relations extérieures auprès du président ». Son époux, , est conseiller régional socialiste d’Ile-de-France et administrateur du Crips. On reste en famille.

Le président est également soucieux des relations internationales. Il a organisé, en juillet 2012, un déplacement professionnel à Washington avec 4 collaborateurs. Coût: 85 000 euros, contre 20 000 euros prévus au budget. Cette année, Romero a prévu l’achat, clés en main, d’une exposition canadienne sur « L’histoire des gays au Canada » pour 30 000 euros, et lancé une campagne contre l’homophobie pour 50 000 euros. « Le but de l’association n’est pas de lutter contre l’homophobie, mais contre les discriminations dont sont victimes les malades! » s’étrangle un haut cadre de l’association qui n’a pas le sens de l’humour. Avec un budget annuel de 5 millions, le Crips devrait, pour la première fois depuis sa création, en 1989, finir l’année déficitaire. Mais puisqu’on rigole bien …

Voici maintenant le droit de réponse de Jean-Luc Romero, envoyé au Canard enchainé:

 

Article extrait du Canard enchaîné du  03/07/13

 

Publié par Rédaction le 3/07/13

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs

Cet article est taggé dans: , ,

Par Orgeval, le 04/07/2013

Je vous invite a creuser sur les financements des associations et appartenances politiques dite de securite routiere qui siègent au Conseil National de Sécurité routière soit par exemple la LCVR dont la très médiatique madame Perichon impose ses vues a toutes et a tous sans reèlles compétence techniques.
En cherchant bien, cette asso qui regroupe pas plus d’adhérents qu’un club de boule de province, monopolise la parole et la pensée sur ces sujets assez mal connus d’elle.
Mais quel est le montant des subventions accordées et les avantages et rémunération des associations qui siègent au CNSR ?
Vous risquez d’avoir des surprises sur la compétence de certains  » experts » leurs rémunérations ou et subventions.
À creuser
Cdt

Poster votre réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.