Le 21/08/2013

Les lubies d’ Anne Hidalgo

Mais où vont-elles chercher tout ça ? Surfant sur Paris Plages, les 2 prétendantes à la succession de Bertrand Delanoë à la mairie de Paris rivalisent d’imagination pour séduire l’électeur parisien en vue des municipales du printemps 2014. Anne Hidalgo, candidate socialiste qui, selon le JDD écoute Janis Joplin « à fond » quand elle est seule […]

Mais où vont-elles chercher tout ça ? Surfant sur Paris Plages, les 2 prétendantes à la succession de Bertrand Delanoë à la mairie de Paris rivalisent d’imagination pour séduire l’électeur parisien en vue des municipales du printemps 2014.

Les lubies d' Anne HidalgoAnne Hidalgo, candidate socialiste qui, selon le JDD écoute Janis Joplin « à fond » quand elle est seule à la maison, a des idées originales. Ses partisans d’ Oser Paris proposent de mettre des habitations sur les ponts parisiens et d’ouvrir un centre de soins pour les animaux de la faune parisienne qui permettrait de signer les petites bêtes sauvages ( renards, hérissons, oiseaux, écureuils). Comme c’est mignon, on se croirait dans Cendrillon ! Et, pour avoir une tenue de bal qui ne la rende pas citrouille, Hidalgo promet que la Fashion Week, sous son règne, sera « un évènement incontournable ». Un vrai conte de fées…

NKM, côté UMP, n’est pas en reste: elle est allée traquer la nouveauté programmatique dans les entrailles de la capitale. Elle veut « magnifier les 11 stations de métro fantômes » de la ville de Paris. Elles pourraient, explique-t-elle, « abriter des entraînements d’escrime, des murs d’escalade ou des cours d’arts martiaux » et, pourquoi pas, des artistes, « des restaurants branchés et surtout des boites de nuit« . Quel beau projet à même de réduire les maux de la capitale…

Article extrait du Canard enchaîné du  21/08/13

Publié par Rédaction le 21/08/13

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs

Cet article est taggé dans: ,

Poster votre réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.