Le 16/12/2013

36,8 millions d’ euros de subventions au Figaro et au Monde

Le Figaro et Le Monde ont reçu à eux deux plus de 36 millions d'euros de subventions publiques en 2012.

Le Figaro et Le Monde ont reçu à eux deux plus de 36 millions d’euros de subventions publiques en 2012.

Selon les chiffres publiés sur le site du ministère de la Culture, Le Monde a reçu 18,6 millions d’euros d’aides publiques en 2012, Le Figaro ayant quant à lui bénéficié de 18,2 millions d’euros de subvention en 2012. Le Figaro et Le Monde sont les journaux les plus subventionnés par l Etat.

36,8 millions d' euros de subventions au Figaro et au MondeVoici le classement des en 2012

– Subvention de 18,6 millions d’euros au Monde.

– Subvention de 18,2 millions d’euros au Figaro.

– Subvention de 11,9 millions d’euros à Ouest-France.

– Subvention de 10,7 millions d’euros à La Croix.

– Subvention de 10,3 millions d’euros à Télérama.

– Subvention de 10 millions d’euros à Libération.

– Subvention de 9,3 millions d’euros à Aujourd’hui en France.

– Subvention de 9,3 millions d’euros au Nouvel Observateur.

– Subvention de 7,2 millions d’euros à L’Express.

– Subvention de 6,9 millions d’euros à Télé 7 jours

En tout fin du classement des aides à la presse 2012, on retrouve le site slate.fr avec une subvention de 166 524 euros ( 194ème), ou encore l’hebdomadaire L’Aisne Nouvelle avec une subvention de 158 925 euros ( 200ème du classement des aides à la presse 2012).

source: lexpress.fr

Publié par Rédaction le 16/12/13

Print Friendly

Articles relatifs

Cet article est taggé dans: ,

  • vea

    C’est la moindre des choses pour continuer à assurer la fameuse « indépendance de la presse » !

  • Pingback: Liberté d'expression : 36,8 millions d&r...()

  • jamas

    Ah oui la fameuse indépendance de la presse comme le dit vea.
    Encore une belle fumisterie et un beau tabou qui tombe.
    Les média qui font du politiquement correct sont subventionnés, pas les autres. Et il y a plein de domaines comme ça dans lesquels on nous rebat les oreilles avec les lieux communs : démocratie, liberté, égalité de traitement, transparence, service du citoyen et tutti quanti…
    Essayez donc par exemple de demander tout bêtement à votre commune un document public parfaitement accessible à tous mais dont le contenu peut présenter un embarras éventuel pour elle : vous verrez comme la transparence tant vantée s’exerce dans notre beau pays, phare de la liberté et de la démocratie !

  • LE NY Bernard

    Il est anormal de financer la presse c’est une filière privée qui doit s’assumer – c’est trop facile de vivre de subventions et de pérorer – les journaux n’arrivent pas à survivre : ils disparaissent c’est tout

  • en passant

    Moi aussi je veux faire un journal et être subventionné ! … :)

  • moghli

    Comment voulez que ces quotidiens puissent travailler en toute transparence . On nous raconte des sornettes Une honte de plus pour ce pays. Nous sommes les dindons de la farce

  • Candide

    SCANDALEUX !
    Il n’y a personne pour dénoncer ça ?
    Les gabegies par dizaines de millions € à nos dépens de contribuables ça suffit d’être rackettés sans fin !!!!
    Combien d’impôts supplémentaires avez-vous payéssss en l’an 2013 ? et en 2014 ?
    Réponse : toujours plus d’impôts et taxes pour toujours plus de déficits, d’incompétences, de laxisme, et d’emplois fictifs (rentes pour des biens planqués du PAF ) et de moins en moins de vente en kiosque. cherchez les erreurs !
    Toutes ces feuilles de choux, en dehors de nous offrir à lire la liste des faits divers quotidiens, les brèves de Reuters ou AFP et les marronniers d’usage… aucun article d’investigation digne de ce nom… du prêt-à-penser unique et novlangue de rigueur !

    Personnellement, je n’achète plus qu’un journal : le Canard !

  • Pingback: Classement des aides à la presse | Observatoire des subventions()

  • GAUDRY

    Encore une spécialité bien française!!
    Il serait interessant de ramener ça au nombre d’électeurs