Le 26/12/2013

Le gouvernement accorde une subvention de 200 000 euros pour le cinéma de Tulle

Jean-Marc Ayrault vient d'accorder une subvention de 200 000 euros pour l’aménagement du parvis du futur cinéma de la ville de Tulle, fief de François Hollande en Corrèze.

vient d’accorder une subvention de 200 000 euros pour l’aménagement du parvis du futur cinéma de la ville de , fief de en Corrèze.

Le gouvernement accorde une subvention de 200 000 euros pour le cinéma de TulleBernard Combes, le maire PS de Tulle, est venu s’entretenir avec François Hollande à l’ Elysée pour parler financements et subventions. Car François Hollande est plus que généreux avec son ancienne mairie de Tulle, en Corrèze. Le gouvernement avait en effet déjà débloqué une subvention de 3,8 millions d’euros pour rénover la cathédrale de Tulle et son clocher.

L’année dernière, Manuel Valls avait également accordé une subvention de 300 000 euros pour financer la rénovation du quartier de la gare de Tulle. Marisol Touraine a quant à elle accordé une subvention de 3 millions d’euros pour l’installation d’une imagerie par résonance magnétique (IRM) à l’hôpital de Tulle il y a quelques semaines.

Mais ce n’est pas tout. L’Agence nationale de l’habitat, sous la tutelle de Cécile Duflot et de Pierre Moscovici, a accordé une subvention de 500 000 euros pour résorber les poches d’insalubrité de Tulle. Enfin, l’Etat va verser avant le 31 décembre une aide exceptionnelle de plus de 12 millions d’euros au conseil général de Corrèze, l’un des départements les plus endettés de France…

Voir la vidéo sur les subventions de l’ Etat à la ville de Tulle

source: le Parisien

Publié par Rédaction le 26/12/13

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs

Cet article est taggé dans: , , ,

Par bernard ALGHISI, le 27/12/2013

Ils n’ont visiblement rien à envier à leurs prédécesseurs….!
Voir: « Le clientélisme de Michèle Alliot-Marie » (8,3 millions d’euros) http://www.lecri.fr
Elle aussi se bat pour revenir, quoi de plus noble que de gâter ses amis avec l’argent des autres ?
Magouille et corruption, les deux mamelles de la « crise » et autant de crimes contre le peuple.
http://www.associationmieuxvivredanslatransparence.fr – bernard ALGHISI

Par Etienne, le 27/12/2013

Quel est le cadre qui permet à l’Etat d’intervenir dans la gestion courante d’une commune ?
Qu’elles sont les délibérations qui ont permis de donner à la ville de Tulle ses différentes subventions ?
Combien de temps l’administration française a consacrés aux différents dossiers ?
Combien de fonctionnaires ont été mobilisé ?
Le gouvernement français, et l’argent des contribuables français ne sont-ils là que pour servir les intérêts de la Ville de Tulle.?
Le président de la République Française n’est-il que le président de la ville de Tulle ?
le président de la République Française n’est-il que maire de substitution de la ville de Tulle ?

Par phaléne, le 27/12/2013

Ecœurant.

Par Augustin, le 27/12/2013

« 3 millions d’euros pour l’installation d’une imagerie par résonance magnétique (IRM) à l’hôpital de Tulle ».
Et bien moi, j’ai été bien content de pouvoir profiter de ce service à l’hôpital de Tulle.
C’est bien du parisianisme mal placé : seules les grandes villes – et Paris d’abord – doivent bénéficier des technologies modernes et se développer. Les petites villes de provinces doivent rester 50 ou 100 ans en arrière parce qu’elles sont petites et ne se trouvent pas sur les grands axes de communication.
Mais s’il y avait eu harmonisation des subventions entre Paris et la province, il n’y aurait pas « Paris et le désert français », pour reprendre le titre d’un ouvrage de Jean-François Gravier publié en 1947.

Par jfred, le 29/12/2013

à propos de la cathédrale de Tulle… Elle n’appartient pas à la ville de Tulle, comme tout édifice religieux de cet ordre. les subventions obtenues, proviennent des services du patrimoine et ne sont délivrées que si elles sont justifiées. Si on critique cela, il sera bon de critiquer également toutes les subventions obtenues par toutes les cathédrales de France y compris Notre Dame de Paris.
et ensuite, nous souhaiterions tout de même que les sources soient citées quant aux chiffres annoncés tout de même..
je rappelle que toutes subventions doivent être justifiées et données qu’après le montage d’un dossier extrêmement lourd. De plus, il est très étonnant, qu’aucun députés de l’opposition, jusqu’à l’extrême droite, n’aient dit quoi que ce soit à ce propos. vraiment étonnant… 🙂

Par Augustin, le 29/12/2013

« subvention de 3,8 millions d’euros pour rénover la cathédrale de Tulle et son clocher ».
Là encore, il faudrait s’informer avant de dégainer. L’entretien des cathédrales relèvent de l’État depuis 1905, il me semble. Depuis une quinzaine d’années, des chutes de matériaux sont signalées et risquaient d’être dangereuses pour le musée qui se trouve à côté comme pour les passant sur la place.
http://limousin.france3.fr/2013/05/27/le-clocher-de-la-cathedrale-de-tulle-en-peril-l-etat-investit-pour-consolider-notamment-cette-partie-de-l-edifice-religieux-258723.html
http://limousin.infosreg.fr/le-clocher-de-la-cathedrale-de-tulle-en-peril-letat-investit-trois-millions-deuros/
http://culture.ville-tulle.fr/culture/expos/musee-du-cloitre
La critique est aisée ; l’art de la synthèse est difficile !

Par Paslier, le 30/12/2013

et après ces dépenses énormes mais pas indispensables, le gouvernement malgré ses promesses va encore plus loin il ferme un centre neuf spécialisé alzheimer ‘ centre Enity tout neuf a côté de Angers ,
attitude lamentable et non responsable .

A MEDITER

Par jamas, le 02/01/2014

Chacun a son avis sur l’affectation des subventions.
Personnellement 200 000 €. de l’état pour l’aménagement du parvis d’un futur cinéma, qu’il soit à Tulle à Paris ou à Triffouilly les Oies ; c’est beaucoup trop en période de dettes publiques énormissimes.
Et les 12 millions €. pour aider exceptionnellement un Conseil Général qui a été présidé par des sommités en matière de gestion publique puisque deux ont été ou sont président de la république ; c’est quand même curieux. Il faut en faire autant et même plus pour les autres conseils généraux qui n’ont pas pu bénéficier des lumières de personnalités aussi douées.
On est quand même très grivois et olé olé avec l’argent de tous dans notre pays.
Il y a des gens qui suent sang et eau tous les jours pour alimenter les caisses de l’état sans même pouvoir les remplir suffisamment puisqu’on emprunte pour y arriver.
Il faut penser à cela quand on distribue l’argent de tous.
Enfin, F. Hollande a dit dans ses vœux du nouvel an que maintenant il allait suivre de près la baisse des dépenses publiques à coup de milliards. Là on va commencer à rentrer dans le dur. Ca va devenir très intéressant.
Ca sabrerait il dans les dépenses sociales ?
Et dans les missions publiques ?
Et dans toutes ces règlementations qui écoeurent tout le monde d’entreprendre ?
La chasse à la fraude deviendrait elle enfin une cause nationale ?
La hausse des impôts serait-elle stoppée ?

Et malgré tout, 50 milliards €. d’économies annuelles en 2017 si on y arrive, si ça n’est pas un vœu pieux, ça n’est pas encore suffisant pour équilibrer les budgets publics.
Il faut prendre la bonne mesure des choses et des chiffres, monsieur le Président.
Bonne année quand même. Et surtout du courage, n’ayez pas peur de vous saborder si c’est l’intérêt du pays.
Plus fort, plu fort. Il faut encore faire plus fort.

Poster votre réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.