Le 28/02/2014

L’ excellente santé financière du microparti de Jean-François Copé

Generationfrance.fr, le microparti de Jean-François Copé, affiche une santé financière à faire pâlir d'envie l' UMP.

Generationfrance.fr, le microparti de Jean-François , affiche une santé financière à faire pâlir d’envie l’ UMP.

L' excellente santé financière du microparti de Jean-François CopéAlors que les finances de l’ UMP sont au plus mal, avec 55 millions d’euros de dettes à rembourser sur 5 ans, le microparti de Jean-François Copé affiche des recettes florissantes. De son côté, l’UMP est endettée jusqu’au cou et a même du recourir à un sarkothon en juillet 2013 pour rembourser 11 millions d’euros à l’ Etat.

Generationfrance.fr a été créé en 2006 par Jean-François Copé lorsqu’il était ministre délégué au Budget de Jacques Chirac. Dans le même temps, Copé a créé l’Association nationale de financement de Generationfrance.fr afin de pouvoir recevoir dons (plafonnés à 7 500 euros par an) et subventions publiques.

« J’ai déposé les statuts de Générationfrance.fr en préfecture, explique Guy Alvès, à l’époque chef de cabinet de Copé à Bercy et actuel dirigeant de la société Bygmalion. Il fallait un trésorier, j’ai donné mon nom pour boucher un trou. De même, je ne pouvais pas inscrire l’adresse personnelle de M. Copé, qui était alors ministre. J’ai donc indiqué ma propre adresse ». Générationfrance.fr est en effet situé au 61, rue de Lourmel à Paris, également l’adresse du premier siège social de Bygmalion.

Une manoeuvre suspecte ? « En aucune façon, répond Guy Alvès. Je n’ai été trésorier que pendant cinq ou six mois en 2006 et Générationfrance.fr n’a réellement pris vie qu’après le départ de Jean-François de Bercy. »

Dès 2007, le microparti de Jean-François Copé affiche un de 221 563 euros, un budget élevé qui en fait l’un des micropartis les plus riches de France. Le budget de Generationfrance.fr est constitué de 221 363 euros de dons et de seulement 200 euros de cotisations des adhérents. En 2011, lors de la primaire socialiste, Ségolène Royal n’avait réussi à recevoir que 52 500 euros de dons.

En 2010, le microparti de Copé a réussi le tour de force de récupérer 428 731 euros de dons, pour 8 140 euros de cotisations, alors que le microparti de François Fillon ( France.9) n’a reçu que 83 000 euros de dons, soit 5 fois moins.

Un proche de Fillon reconnaît ainsi le talent de Jean-François Copé: « Avec Générationfrance.fr, Copé — et c’est son talent — a pensé à tout. Il a mis en place un système de gens qui travaillent pour lui, lui rédigent des argumentaires, vont parcourir le territoire et recruter des élus de terrain qui seront ses futurs soutiens dans les prochaines campagnes. »

source: le Parisien

Publié par Rédaction le 28/02/14

Print Friendly

Articles relatifs

Cet article est taggé dans: , , ,

  • Materne

    Et il envoi des courrier faisant la mendicité pour l’UMP !!!! Aussi « nul et pourri que toute la gauche !

  • Bob1935

    Pourquoi autant d’argent ?? Cherchez l’erreur et vérifiez ses comptes .