Le 14/03/2014

Une entreprise financée par la région Poitou-Charentes en liquidation judiciaire

Le soutien financier de la région Poitou-Charentes n'aura pas suffit: l'entreprise Mia Electric vient d'être mise en liquidation judiciaire.

Le soutien financier de la région Poitou-Charentes n’aura pas suffit: l’entreprise Mia Electric vient d’être mise en par le Tribunal de commerce de Niort (Deux-Sèvres).

Une entreprise financée par la région Poitou-Charentes en liquidation judiciaireLe Conseil régional de Poitou-Charentes, présidé par Ségolène Royal, détenait 12% des parts Mia Electric, société spécialisée dans la fabrication de voitures électriques. Un soutien financier finalement inutile, Mia Electric venant d’être placé en liquide judiciaire. Mia Electric avait été placé en redressement judiciaire le mois dernier, avec une période d’observation de six mois.

La société Mia Electric emploie 200 salariés et avait été repris par la femme d’affaires d’origine sud-coréenne Michelle Boos.

source: le Figaro

Publié par Rédaction le 14/03/14

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs

Cet article est taggé dans: , , ,

Par staniby, le 15/03/2014

triste pour les employés de Mia … espérons une finalité plus heureuse

Par ACL, le 15/03/2014

Combien a couté aux contribuables de Poitou Charentes le génie industriel de madame Royal qui a investi dans Heuliez et cette société en toute méconnaissance de la vie des affaires et dans un but purement clientéliste ?

Par jamas, le 18/03/2014

Il faut que l’état, les collectivités territoriales (région, département, commune même) arrêtent de mettre l’argent public, l’argent du contribuable dans l’activité industrielle et commerciale. Ca n’est pas leur rôle.
Au public ses attributions et compétences publiques (sécurité des bien et des personnes, justice, éducation générale, santé, voies de communications diverses et variées ouvertes à tous, pièces administratives ; au privé le secteur industriel et commercial.
Il y a trop de politiciens, imbus de carriérisme qui veulent se mêler de tout pour se faire un nom.

Par Morillon, le 21/03/2014

Cet argent n’a pas été perdu pour tout le monde, Mme Royal a su se faire « briller » aux frais des contribuables ! Cet investissement était perdu d’avance, tout le monde le devinait mais c’est plus fort qu’elle, vieille habitude socialiste, et énarchique, qui consiste à se payer sur les contribuables.

  • Poster votre réaction

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.