Le 01/08/2014

10 milliards d’ euros pour la transition énergétique

Ségolène Royal vient d'annoncer le déblocage d'une enveloppe de 10 milliards d'euros sur 3 ans pour financer la transition énergétique.

Ségolène Royal vient d’annoncer le déblocage d’une enveloppe de 10 milliards d’euros sur 3 ans pour financer la transition énergétique.

10 milliards d' euros pour la transition énergétique

La ministre de l’Écologie a en effet présenté son projet de « programmation de la transition énergétique pour une croissance verte« , adopté en Conseil des ministres, pour lequel 10 milliards d’euros seront débloqués sur 3 ans ( voir Le scandale des énergies renouvelables). Ségolène Royal entend ainsi « lutter contre le dérèglement climatique » et « réduire la facture énergétique de la France qui s’élève à près de 70 milliards d’euros par an ».

Voici donc les grandes lignes du projet de transition énergétique de Ségolène Royal:

– Division par 4 des émissions de gaz à effet de serre du pays à l’horizon 2050.

– Diminution de la consommation énergétique finale de 50% d’ici à 2050.

– Réduction de la consommation d’énergie fossile de 30% pour 2030.

– Porter la part des énergies renouvelables à 23% pour 2020, puis 32% pour 2030 ( contre 13,7% en 2012).

– Ramener la part du nucléaire dans la production d’électricité à 50% d’ici à 2025. ( voir Le scandale des énergies renouvelables)

– Création de 100 000 emplois « durables et non délocalisables en trois ans ». ( voir Comment les emplois verts détruisent l’ emploi privé)

– Rénovation thermique de 500 000 bâtiments par an grâce au crédit d’impôt développement durable ( allègement fiscal de 30% pour les ménages ayant réalisé les travaux avant fin 2015).

– Enveloppe de 5 milliards d’euros de prêts « croissance verte » proposée par la CDC ( Caisse des Dépôts et Consignations) aux collectivités territoriales pour financer la rénovation énergétique des bâtiments publics.

– 50% des véhicules de l’Etat devront être électriques ou à faibles émissions et 7 millions de bornes de recharges devront êtres installées pour les particuliers d’ici à 2030.

– La part des énergies renouvelables devra être doublée avant 2030 pour qu’elles produisent 40% de l’électricité, 38% de la chaleur et 15% des carburants. ( voir Le scandale des énergies renouvelables)

800 millions d’euros de prêts seront proposés chaque année par la BPI ( Banque publique d’) aux entreprises développant les énergies renouvelables, et ce jusqu’en 2017.

– Création d’un fonds de 1,5 milliard d’euros pour développer les territoires à « énergie positive » et « zéro déchet ».

Ségolène Royal assure que les 10 milliards d’euros débloqués pour financer son projet de transition énergétique « ne relèvent pas de la dépense budgétaire. Ils permettront de générer 3 fois plus de travaux ». Où la ministre de l’Ecologie compte-t-elle trouver cet argent ?

Le texte du projet de transition énergétique de Ségolène Royal sera examiné à partir du 1er octobre à l’Assemblée.

Voir aussi L’écologie, oui! Les écolos, non! – Les enquêtes du contribuables

source: latribune.fr

Publié par Rédaction le 1/08/14

Print Friendly

Articles relatifs

Cet article est taggé dans: , , ,

  • sécotine

    alors que l’Allemagne recule sur la transition énergétique nous, nous y plongeons dedans.
    Dame Ségolène a dû découvrir la pierre philosophale pour transformer toutes ses idées en espèces sonnantes et trébuchantes.qui ne couteront pas un sou au contribuable mais qui bien au contraire lui en rapporteront.

  • jamas

    S. Royal a des fulgurances. C’est comme ça.
    Autant elle peut être exaspérante et sans gêne par exemple quand elle demande à F. Mitterrand de lui trouver un boulot en plein séance  »d’intronisation » en 1988 dans la salle des fêtes de l’Elysée, autant son -m’as tu vu- à la Sarkozy peut déboucher sur des idées neuves.
    La transition énergétique, c’est très bien si c’est fait sans dettes publiques nouvelles parce que ça , ça suffit.
    Si elle suit son affaire, bravo. Si c’est pour de l’esbroufe, non.
    Le nucléaire pollue pour des centaines de milliers d’années. Le charbon pollue plus directement et instamment l’atmosphère. Qu’est ce qui vaut le mieux entre les deux ?
    L’électricité des barrages et du renouvelable c’est quand même le top en la matière. Y a pas besoin d’être expert en énergie pour le reconnaître. Y a pas besoin de rapports de 1, 2 ou 3 kg/pièce pour se rendre à cette évidence.
    Les experts prêchent tous pour leur paroisse, c’est bien connu. Donc relativisons l’avis des experts.
    Qu’elle fasse son bois en la matière. Et puis on verra. Faut pas crier avant que d’avoir mal.
    Moi, j’aime plutôt bien quand elle roule en voiture électrique.
    Et si elle nous enfume : aux oubliettes la Ségo !

  • vazy

    c’est certainement le meilleur ministre de l’ecologie depuis longtemps; connaissant parfaitement la problèmatique, possédant une reussite incontestable dans sa region, enfin elle lance le pays sur la voie du renouvelable et donc sur la création de milliers d’emplois; il fallait quelqu’un qui n’a pas froid aux yeux, c’est bien la seule capable de renverser la table et faire avancer le pays; merci Royal

  • http://lesgrands-champs.over-blog.com Maurice

    10 milliards sur 3 ans ?
    Où va-t-elle les trouver à part dans notre poche par l’intermédiaire de nos impôts ?
    L’Allemagne ne se mord pas les doigts d’avoir plongé dans le refus du nucléaire, elle n’a lu de doigts de les avoir mordus elle attaque les mains !
    Les centrales produisant de l’électricité à partir du lignite polluent « énormément » ! nous critiquons les Chinois de le faire, mais il ne fat rien dire de la part de l’Allemagne, pourquoi ?

    Dame Ségo est une illuminée ! Il faut regarder le résultat de SES sauvetages de l’usine MIA, combien de centaines de millions de € ont-ils été englouties en pure perte ? Que de ronds de jambe pour arriver à un échec cuisant, cuisant pour nous contribuable pas pour elle qui, en tant que politique est passé à autre chose vite fait comme si cela n’avait jamais existé. Sans compter le sort des ouvriers !

    La transition énergétique à plus que des risques de finir dans le même panier des illusions perdues.

    Pour rappel : le lignite est du charbon non fini de se décomposer, soit du charbon non fini