Le 24/10/2014

Le racket de l’ électricité éolienne

Le tarif préférentiel de rachat de l’électricité éolienne contrevient aux règles européennes sur les aides d’Etat à l’énergie

Le tarif préférentiel de rachat de l’électricité éolienne contrevient aux règles européennes sur les aides d’Etat à l’énergie.

Le racket de l’ électricité éolienne

Les associations Contribuables Associés, Vent de colère et la Fédération Environnement Durable ont déposé le 2 septembre dernier une requête conjointe en Conseil d’État pour faire annuler l’arrêté fixant le tarif préférentiel de rachat de l’électricité éolienne signé le 1er juillet par Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie et de l’Energie (voir L’écologie, oui ! Les écolos, non !).

Selon la Commission de Régulation de l’Énergie, ce tarif bonifié procure une « rentabilité excessive » et contrevient aux règles européennes sur les aides d’Etat à l’énergie. Cette subvention pour charges de service public constitue une dépense publique d’État qui ne peut être arrêtée sans vote d’un crédit préalable dans le cadre de la loi de finances, et ne peut être engagée ainsi pour une durée et un montant indéterminés.

Sous le faux prétexte de la défense de l’, cette charge d’État entraîne inexorablement une hausse des factures d’électricité de tous les consommateurs français pour l’enrichissement de quelques privilégiés, souvent étrangers.

Article extrait des Enquêtes du contribuable n°7: Hauts fonctionnaires : les enfants gâtés de l’Etat

Publié par Rédaction le 24/10/14

Print Friendly

Articles relatifs

Cet article est taggé dans: , , , ,

Par Maurice, le 25/10/2014

La production électricité éolienne en mer coûte plus de deux fois plus que celle à terre !

C’est bien gentil de vouloir produire de l’électricité autrement que par le nucléaire, mais delà à le faire en offrant des couilles en or à quelques sociétés … et ne l’oublions, subventionné par nos impôts ! Il existe d’autre moyens de production, mais voilà, les entreprises qui construisent des centrales et qui se gavent actuellement ne sont pas sur les rangs car pas assez rentable.

Là est ce qui ne plait pas aux politiques copains/coquins.

Par christiane, le 25/10/2014

Au lieu de nous envahir d’éoliennes qui ne servent à rien sauf à enrichir des compagnies — étrangères, pour la plupart — à détruire nos terres cultivables, à tuer des oiseaux, pourquoi ne pas se concentrer sur l’énergie libre et favoriser des ingénieurs français en leur confiant ce projet ? Il serait temps de remettre les travaux de Nicolas Tesla au goût du jour. D’autre part, au lieu de taxer les automobilistes, les routiers en invoquant  » la pollution  » comme excuse, pourquoi ne pas avoir procuré toutes les facilités à l’ingénieur français qui a mis au point un moteur à air comprimé depuis les années ‘ 80 et qui est obligé de s’expatrier afin de pouvoir produire la voiture qu’il avait imaginée parce qu’en France on lui a fait comprendre qu’il valait mieux qu’il n’insiste pas. On pourrait alors poser la question aux soit-disant  » écologistes  » qui ne lui ont procuré aucun soutien.

Par Zygomar, le 17/11/2014

« ….l’ingénieur français qui a mis au point un moteur à air comprimé depuis les années ‘ 80 et qui est obligé de s’expatrier afin de pouvoir produire la voiture qu’il avait imaginée…. »
>>> Et où s’est-il exilé? Et combien de voitures à moteur à air comprimé fabrique-t-il et a-t-il vendu? Cela paraît être un joli conte de fées pour écolo naïf…

Par jtitus1, le 04/12/2014

Simple, le cout environ d’une centrale (79% de la production) est de 4 centimes kw et on nous fait acheter le kw éolien 60 centimes, qui paie d’après vous .
LE CLIENT que nous sommes.Et on continue a acheter des éoliennes de fabrication a l’étranger, vraiment on marche sur la tête.

Poster votre réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *