Le 15/10/2014

Michel Sapin, le fossoyeur de l’ économie française

Lorsque Michel Sapin est entré en scène, l’homme lige de François Hollande promettait la croissance, le retour à l’emploi et la réduction du déficit. Fourberies !

Michel Sapin est taillé dans le bois dont on fait les cercueils. Logique, puisque c’est le fossoyeur de l’économie française.

Michel Sapin, le fossoyeur de l’ économie française

Lorsque Michel Sapin est entré en scène, l’homme lige de promettait la croissance, le retour à l’emploi et la réduction du déficit. Fourberies ! Les 20 milliards d’impôts nouveaux demandés aux ménages pour réduire la dette publique ont été engloutis en vain ( voir Pétition contre la spoliation des contribuables).

Tuée par l’impôt, la croissance stagne autour de 0,4 % et le déficit représente 4,4 % du PIB contre 3,8 % annoncé en début d’année ( voir Envoyé Spécial : trop d’impôt a tué l’impôt). Sapin promettait la réduction des dépenses publiques, mais Sapin s’est bien gardé de toucher aux privilèges de la fonction publique ( voir aussi Les allocations familiales des fonctionnaires). Résultat, les dépenses de l’Etat atteignent 370 milliards d’euros et Bercy emprunte à tout va pour boucler ses fins de mois. La dette représente dorénavant 93,5 % du PIB, contre 86 % en 2011, et devrait même atteindre 100% du PIB en 2015 ( voir La dette publique de la France à 100% de PIB en 2015).

Ultime fourberie, le ministre de l’Economie promettait le retour à l’emploi et la situation ne cesse de se dégrader avec un taux de chômage frôlant les 10 %. La pièce est jouée. Rideau, Monsieur Sapin !

Article extrait des Enquêtes du contribuable n°7: Hauts fonctionnaires : les enfants gâtés de l’Etat

Publié par Rédaction le 15/10/14

Print Friendly

Articles relatifs

Cet article est taggé dans: , ,

Par reiller, le 15/10/2014

Le titre lui fait trop d’honneur, il y 40 ans que cela dure; et le ver est dans le fruit depuis 1945.,
Cela dit il se peut qu’il devienne le fossoyeur de nos économies placées en Euros: on va droit à un prélèvement d’office sur les économies du peuple.

Par jamas, le 16/10/2014

M. Sapin, un énarque de la fameuse promotion Voltaire ! dont on se demande s’il elle n’aurait pas mieux fait de passer son tour.
Ah, on est bien monté avec des visionnaires pareils.
E. Macron semble plus clairvoyant à défaut d’être plus  »visionnaire », façon M. Sapin.
Au moins lui connait les chiffres. Et voit bien qu’on est très très loin du compte avant d’en arriver aux équilibres budgétaires publics.
Ca n’est pas que je veuille encenser les banquiers, qui ne sont pas les derniers cupides à se servir dans la manne publique, mais lui me semble aller plus loin dans les mots qui fâchent évoquant le sang et les larmes, le serrage de ceinture de 3 crans au moins.
Depuis 3, 4 ans ca bouge doucement. On monte en puissance dans la prise de conscience du problème des dettes publiques qui est notre problème numéro 1, devant le chômage, je pèse mes mots.
Bah, dans encore 3 ou 4 ans, on aura vraiment pris l’ampleur du problème !!!

  • Poster votre réaction

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *