Le 17/10/2014

Quand Hollande se vantait d’ être payé à ne rien faire

Le 5 janvier 1989, François Hollande parlait librement de ses revenus de haut fonctionnaire dans l’émission « Edition spéciale » sur Antenne 2.

François évoquait en 1989 ses privilèges de haut fonctionnaire.

Quand Hollande se vantait d’ être payé à ne rien faire

Sorti 8ème de l’ENA en 1980, François Hollande intègre la Cour des comptes, où il n’est guère surmené : son « métier » lui laisse tout latitude de s’investir en politique et d’enseigner l’économie à Sciences Po (jusqu’en 1991), le tout aux frais des contribuables. Il devient député de la 1ere circonscription de la Corrèze en 1988.

Le 5 janvier 1989, François Hollande parle librement de ses revenus de haut fonctionnaire dans l’émission « Edition spéciale » sur Antenne 2 : « Si je n’étais plus député, je redeviendrais conseiller référendaire à la Cour des comptes. Qu’est-ce que ça veut dire ? Ça veut dire que si je ne faisais absolument rien à la Cour des comptes, je continuerais à gagner 15 000 francs par mois (3 486 euros, corrigés de l’inflation, NDLR), 25 000 si je faisais des rapports (5 810 euros, corrigés de l’inflation, NDLR), mais sans forcément en faire énormément. Je pourrais doser mon travail, rester chez moi quand je suis fatigué, aller à la Cour des comptes dans mon bureau pour passer des coups de téléphone…Bref, je serais totalement libre ! Je serais un vrai privilégié comme je l’étais avant d’être élu député. »

La vidéo de l’interview d’ Hollande qui sa vante d’être payé à ne rien faire est à consulter sur le site de l’INA : www.ina.fr/video/I05262220

Article extrait des Enquêtes du contribuable n°7: Hauts fonctionnaires : les enfants gâtés de l’Etat

Publié par Rédaction le 17/10/14

Print Friendly

Articles relatifs

Cet article est taggé dans: , ,

  • reiller

    Ce discours ,qui aurait dû le disqualifier totalement avant les élections, n’a pas été mis en avant par ses adversaires politiques lors de la campagne, C’est d’ailleurs systématique , l’opposition ,toutes étiquettes confondues, ne tire que sur l’homme déjà mis K.O. par hasard, ou par son camp. Pourquoi?!

  • dany

    il a enseigné l’économie ?
    C’est quoi, l’économie ?

  • reiller

    C’est une science humaine.

  • Denis Chambon

    Pourquoi se vantait, ça n’a pas changé il est toujours payé à ne rien faire.

  • papynoël

    C’est pour lui la retraite avant l’heure, voir le chômage rémunéré au plus fort, est-il a plaindre?

  • toufou

    il disait simplement ce que certains cachent tout en beneficiant des largesses de l’etat .S’il avait été honnete une fois au pouvoir il aurait supprimé cela ,mais pas folle la guepe !!!

  • Pingback: Rentiers d'État : des placards en or massif | Contribuables Associés()

  • InternetDev

    Le pire, c’est qu’il présentait ce qu’il jugeait être une pratique passée, comme une chose normale, pire, il prétend que, ne pas se tourner les pouces, ferait de lui un cas exceptionnel, oubliant que d’autres, dans sa situations, prennent leurs fonctions au sérieux et travaillent vraiment.