Le 08/12/2014

Subventions à l’Association de Solidarité avec les Travailleurs Immigrés

De l’ASTi au RESF en passant par l’influente et subventionnée Ligue des droits de l’homme des Côtes d’Armor, les associations qui aident les clandestins avec l’argent du contribuable ne manquent pas.

Lur sur Breizh-Info.com

asti_redimensionne

L’ASTI, qui réalise notamment l’accueil juridique, administratif et social et le dossier de demande d’asile, a perçu par exemple en 2013 une subvention de 13 460 euros votée à l’unanimité moins une voix (60 pour sur 61 exprimés) du conseil d’agglomération de la ville de Saint-Brieuc. Ce dernier avait voté une subvention pour la même association de 3033 euros en 2012. La ville de Saint-Brieuc, dirigée par Bruno Joncour (Modem) a quant à elle voté une subvention de 902 euros en 2013 puis en 2014 pour l’ASTI, association qui obtient chaque année une obole depuis les années 1990, comme le prouvent ces délibérations de 1999-2000 et 2001. La maire finance également des travaux de rénovation des locaux de l’association, y compris en 2013, situés au Centre St Jouan, 12 rue Gustave Eiffel. Ce centre accueille le «collectif  contre le racisme et pour la solidarité» qui regroupe là encore de nombreuses associations partisanes  : C ! , Amnesty International, ACJI, Asti, Attac, ATD Quart Monde, CFDT, CGT, Confédération paysanne, Emmaüs, F.O.L, FO, FSU, Foyers d’Accueil,  Les Verts, LCR, LDH,   MJS, PC, PS,  Pastorale des Migrants,Resf, RESIA, Secours Populaire Français,UDAF, UDB, UNL22, Solidaires  et Citoyens. ..De l’ASTi au RESF en passant par l’influente et subventionnée Ligue des droits de l’homme des Côtes d’Armor, les associations qui aident les clandestins avec l’argent du contribuable ne manquent donc pas.

Publié par Rédaction le 8/12/14

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs

Cet article est taggé dans:

Poster votre réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.