Le 02/02/2015

Île-de-France : 15 000 euros de subventions à l’ADMD, association pro-euthanasie

Conflit d'intérêts : le président de L'Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité n'est autre que Jean-Luc Romero, conseiller régional d'Île-de-France...
ADMDComme le prouvent les deux documents suivants, l’, association pro-euthanasie,  touche annuellement 15 000€ de subventions publiques de la région Île-de-France :
Pourtant, l’ADMD dément toucher des financements publics, par communiqué de presse et sur Twitter :
Tweet ADMD
L’ADMD a en effet intérêt à ce que l’opinion publique ne sache pas que la région Île-de-France lui verse des subventions. Jean-Luc Roméro, président de l’association, est également conseiller régional d’Île de France.
L’institution dans laquelle il siège (et pour laquelle il touche une indemnité) verse donc l’argent des contribuables à une association qu’il préside.
PARTAGEZ sur Facebook, Twitter et par courriel si vous trouvez qu’il y a là un conflit d’intérêts et que Jean-Luc Roméro devrait être contraint d’abandonner soit la présidence de l’ADMD, soit son mandat de conseiller régional d’Île-de-France !
Publié par Rédaction le 2/02/15

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs

Cet article est taggé dans:

  • Par christophe, le 02/02/2015

    Nos impôts pour financer l’euthanasie, ou pour le moment encore, sa promotion : un scandale de plus, mais celui là ne touche pas seulement aux « combines rentables », il touche à nos convictions personnelles. Les prochaines élections régionales enverront elles ces crapules aux oubliettes de l’Histoire ?

    Par reiller, le 03/02/2015

    Aurez-vous la possibilité de le faire? Non. Car son parti n’aura pas rejeté cet auto- caritatif.

    Par reiller, le 03/02/2015

    Mais une autre question se pose. Cette association participe au débat d’idées sur l’euthanasie. Rien à y redire. Mais que la puissance publique subventionne des organisations dont le seul objectif est le débat d’idées, me choque vraiment: on peut donc obtenir des subventions pour tout Je croyais que les dépenses des collectivités locales devait avoir un objectif d’intérêt public local ; qui va contester cette subvention?

    Par Gouyé, le 03/02/2015

    subvention ? vous etes certain ? avez vous vérifié ? Ne serait ce pas plutot un « emploi aidé » ? Evitez de baver sans savoir

    Poster votre réaction

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.