Le 18/04/2015

Les eurodéputés veulent gonfler leur crédit collaborateur de 18 000 euros par an

Conservateurs et sociaux-démocrates se sont entendus jeudi pour augmenter de 7 % l'enveloppe budgétaire qui rémunère leurs assistants en 2016.

Source : Mediapart

Les eurodéputés s’apprêtent à augmenter de 18 000 euros par an l’enveloppe à disposition de chaque élu pour la rémunération de ses assistants. Cela représente une hausse, pour ce poste budgétaire, d’environ 13 millions d’euros pour 2016. Cette augmentation de 7 %, réclamée à l’origine par le PPE (droite, premier groupe du parlement, dont l’UMP), est désormais aussi soutenue par les sociaux-démocrates du S&D (dont le PS). À eux deux, ces groupes sont majoritaires dans l’hémicycle.

The Dark Knight Rises

Publié par Rédaction le 18/04/15

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs

Cet article est taggé dans:

Par reiller, le 19/04/2015

Je crois que ces collaborateurs sont salariés de l’assemblée, si c’est bien le cas ,rien à dire.

Par Jean-Pierre Pihoui, le 19/04/2015

C’est pas cher…ce sont les États qui payent ! Mais cela reste honteux !

Par Claude Salaché, le 19/04/2015

pas de crise pour eux. mémé pour les députés grecs , ils me dégoutent
tous

Par sylvie melanie, le 20/04/2015

Ce sont souvent des membres de leur famille (épouse, fils etc..) …
Des rapaces qui ne savent jamais s’arrêter. (idem pour le sénat, les ministères, nos élus locaux) Je suis de l’île de la Réunion, je suis complètement ecoeurée !

Par reiller, le 20/04/2015

A ma connaissance on n’a pas le droit de travailler en famille au parlement européen, qui est un peu moins faisandé que le notre.

Par seb920, le 21/04/2015

De pire en pire, cela impose des restrictions aux autres, mais se « gavent » sur le dos de TOUS ! Tjs aussi coûteuse cette UE !

Par reiller, le 22/04/2015

S’agissant , comme dit l’administration française, de la classe dirigeante de l’UE il n’y a pas lieu de s’étonner, et sa partie française est au travail pour que leur situation « s’améliore » encore et toujours.
Le problème est de comprendre pourquoi ces institutions nationales ou supra nationales génèrent ainsi une classe dirigeante vivant sur le dos de la bête, comme le firent les royautés, alors que ce sont parait-il des démocraties.
J’observe que tous les pays ne sont pas logés à la même enseigne, et que dans certains cette classe dirigeante est beaucoup moins prédatrice que dans d’autres, une clé de compréhension est sans doute là.
Enfin ,le parlement européen pèse en % du PIB, peu si vous le comparez au notre. Mais disait ,ma mère, on trouve toujours plus sale plus laid, plus menteur,…que soi! Ce n’est donc pas un argument.

Par CAYDAN, le 22/04/2015

et qui paie tout cela? toujours les mêmes! Une honte! N’y a t il personne pour contrôler voir empêcher certains abus?

Par reiller, le 23/04/2015

Vous posez la bonne question.

Par Georges Ernst, le 23/04/2015

Je le disais précédemment, « où il y a de la gêne il n’y a pas de plaisir ». Nos chers eurodéputés ne se privent pas pour demander des sacrifices aux populations (grecque, portugaise, espagnole, irlandaise et bientôt française) de l’Europe et ne se privent pas….
Ils ont bien reçu un mandat pour gérer et non se remplir les poches. Ils devraient être payés en fonction des résultats de leurs décisions…

Par ducher marie, le 24/04/2015

pas d augmentation des petites retraites depuis 3 ans !!! c est une honte apres les parachutes dore des elus voila les europeens a quand on se revolte !!!

Par françois, le 03/05/2015

Une des solutions serait de descendre solidairement dans la rue et de virer les banquiers qui nous dirigent. L’Islande l’a fait, ça marche

Poster votre réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.