Le 29/11/2015

Nord-Pas-de-Calais : un hôtel de région à 213 millions d’euros

À l'approche des élections régionales (6 et 13 décembre), LeFigaro.fr publie un dossier, « La gabegie des 13 grandes régions », donnant des exemples de ces gaspillages région par région.

Source : Le Figaro.fr

Initiée en 1999 par le président de la Région Michel Delebarre, la construction du siège du conseil régional, avec sa tour Signal, un beffroi de verre de plus de 60 mètres de haut, devait coûter environ 110 millions d’euros. Le chantier a connu de nombreux aléas, nécessitant des interruptions et un renforcement des fondations. A l’arrivée, ce bâtiment écologique de 51.000 m2, inauguré en 2008, où travaillent 1800 de ses 6000 agents régionaux, a coûté 213 millions d’euros. Soit le double des devis initiaux. Mais il n’est, semble-t-il, pas assez grand, puisque la Région loue également d’autres locaux pour héberger son personnel. Pas étonnant que, selon la Cour des comptes, le Nord-Pas-de-Calais affiche des dépenses de fonctionnement par habitant parmi les plus élevées de France.

Publié par Rédaction le 29/11/15

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs

Cet article est taggé dans:

Par reiller, le 29/11/2015

IL est quand même très troublant qu’en ces temps de disette on construise ainsi des hôtels de région majestueux , des hôpitaux au luxe tapageur (pour la partie accueil seulement), des palais de justice signés des plus grands noms,…..Il n’y a vraiment plus aucun pilote dans l’avion France; et je ne vois pas ce luxe cliquant à l’étranger.
Et que peuvent bien faire 6000 fonctionnaires avec le peu de dossiers dont une région est responsable? Le travail administratif est un gaz disait-on dans ma jeunesse, il occupe tout l’espace disponible, toujours, et sans limite.

Par jamas, le 30/11/2015

-A t-on le coût par M2 de cet hôtel de région ? 3000, 4000 €./M2, plus ?
-A t-on le ratio des surfaces productives (bureaux, salles de réunion…) par rapport à la surface totale dans oeuvre de l’édifice ? 0,5, 0,4, 0,3 ? moins ?
-Comme le dit reiller, combien de bâtiments publics se répandent en hall majestueux, patios, jardins d’hiver, rues intérieures, bien au delà des exigences de fonctionnement ou de sécurité, pour en mettre plein la vue ?
Je m’étais risqué il y a plusieurs années à faire dans ma tête, à la louche, l’estimation du cout de construction du seul hall d’accueil de l’hôpital public de ma sous préfecture de 30 000 habitants (1000 M2 environ de hall d’accueil).
Résultat trouvé à l’époque : 1 milliard de centimes (en francs).

Par Demaquilator Darkopsy, le 10/01/2016

Evacuer d’urgence tous ces « barons » locaux du NPDC de ces locaux, leur place est dans des usines désafectées, travailler la-bas comme le faisaient les ouvriers il y a pas longtemps.

Poster votre réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.