Le 10/03/2016

300 000 euros par an pour Christiane Taubira

Bien qu'elle ne soit plus garde des Sceaux, Christiane Taubira continue de bénéficier de quatre officiers de police mis à sa disposition, pour un coût avoisinant les 300 000€.

Selon le Point de ce jeudi 10  mars, sachant que l’État débourse 71.879 euros par policier et par an, il faut compter 287.516 euros à l’année pour quatre agents.

Une faveur » dont elle bénéfice, préciseLe patrimoine de Christiane Taubira l’hebdomadaire, rappelant que, « selon la règle, seuls les anciens présidents de la République, Premiers ministres et ministres de l’intérieur ont le droit d’être protégés à vie par des fonctionnaires ».

Le contribuable continue d’entretenir un privilège !

***

Retrouvez nos articles sur les voitures de fonctions des anciens ministres  et sur la rémunération des anciens présidents. 

 

 

Publié par Rédaction le 10/03/16

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs

Cet article est taggé dans:

Par Soizic, le 11/03/2016

Qui a dit que cette protection policière est organisée pour la vie entière ?
Xavier Bertrand allait même en vacances avec ses gardes du corps et il n’était plus ministre !

Par Jean Jacques, le 11/03/2016

Une honte en quoi elle a besoin 300 000 euros par an pour sa protection.

Par LANDREAU, le 11/03/2016

Non seulement elle nous a fait chier lorsqu’elle était ministre, mais maintenant elle nous fait chier de nous couter de l’argent. Moi, je ne demanderais même pas un euro si on veut bien me mettre à son côté…si vous voyez ce que je veux dire.

  • Par LEBROC, le 18/10/2016

    Elle est pas belle la vie !!!

  • Par Hdpape, le 25/09/2018

    En decembre 2012, Patrick Buisson , conseiller de Nicolas Sarkozy lors de sa presidence et directeur de la societe de sondages Publifact, porte plainte pour prise illegale d’interet contre Christiane Taubira

    Poster votre réaction

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.